/news/green
Navigation

[PHOTOS] Inondations: Saint-Raymond retient son souffle

La municipalité se prépare à une crue qui semble inévitable à partir de samedi

[PHOTOS] Inondations: Saint-Raymond retient son souffle
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Les résidents de Saint-Raymond, dans Portneuf, ont passé une première journée sans dégâts vendredi, mais restent tous sur leurs gardes dans l’attente d’une crue presque inévitable qui pourrait causer l’une des pires inondations de l’histoire récente de la municipalité.

« On a reçu 25 millimètres de pluie et la rivière a bien réagi. L’eau coule sans débordement, mais les 24 prochaines heures sont critiques. On annonce encore entre 25 et 40 millimètres. C’est aussi plus froid que prévu », a expliqué le maire Daniel Dion, en fin de journée vendredi.

Le maire de la municipalité Daniel Dion devant un des véhicules qui pourraient aider les secours.
Photo Didier Debusschère
Le maire de la municipalité Daniel Dion devant un des véhicules qui pourraient aider les secours.

Les curieux étaient d’ailleurs nombreux à guetter d’un air inquiet la rivière Sainte-Anne. Normalement, le débit gonfle rapidement une douzaine d’heures après les précipitations. En dépit d’une situation stable, l’inévitable se dessine à l’horizon. Aucun scénario idéal sans inondation ne semble envisagé. Le maire espère toutefois que la rivière soit dégagée d’ici une semaine.

Un autre des nombreux bâtiments de Saint-Raymond protégés par des sacs de sable.
Photo Stevens LeBlanc
Un autre des nombreux bâtiments de Saint-Raymond protégés par des sacs de sable.

« Il faut que ça fonde lentement. Il ne faut pas avoir 25 millimètres trois jours de suite », ajoute-t-il. Ce dernier voit aussi d’un bon œil l’aide de l’armée canadienne.

« On ne veut pas être alarmiste, mais les conditions font que, présentement, si tout s’emboîte, tout indique que ça pourrait ressembler à 2014 », dit le coordonnateur des opérations d’urgence de la Ville, Christian Julien.

[PHOTOS] Inondations: Saint-Raymond retient son souffle
Photo Stevens LeBlanc

Train de glace

Il y a cinq ans, quelque 300 personnes avaient dû évacuer le centre-ville et l’eau avait causé des millions de dollars en dégâts.

En tout, Environnement Canada anticipe encore de 40 à 60 millimètres de pluie. Vendredi, la population se rassurait en constatant que les averses avaient été moindres que prévu en matinée.

[PHOTOS] Inondations: Saint-Raymond retient son souffle
Photo Stevens LeBlanc

Cependant, le paysage de la rivière Sainte-Anne ne laisse présager rien de bon. Une accumulation de glace est bien visible à la hauteur du pont du centre-ville. En amont, un embâcle de 800 mètres menace de dévaler la rivière sous l’effet de la pluie.

M. Julien craint l’arrivée d’un « train de glace » qui pourrait ensuite bloquer la rivière au cœur de la ville.

[PHOTOS] Inondations: Saint-Raymond retient son souffle
Photo Stevens LeBlanc

Limiter les dégâts

Riverains et commerçants sont inquiets, comme Ghislain Voyer, 70 ans. L’homme a préparé ses deux pompes et sa génératrice. « C’est la première année où je suis plus craintif. »

Un autre des nombreux bâtiments de Saint-Raymond protégés par des sacs de sable.
Photo Stevens LeBlanc
Un autre des nombreux bâtiments de Saint-Raymond protégés par des sacs de sable.

Marcelle Gilbert a pour sa part procédé à l’évacuation des 10 locataires de sa résidence pour personnes âgées. « On a déjà évacué des personnes âgées en pleine nuit dans une pelle de tracteur, et on ne veut plus voir ça. »

Marcelle Gilbert
Photo Stevens LeBlanc
Marcelle Gilbert

De son côté, le propriétaire du Casse-croûte Ti-Oui a placardé sa terrasse et installé des sacs de sable. « Si on a autant d’eau qu’en 2014, ça va être assez dévastateur et beaucoup de monde sera touché », craint Jean-Christophe Lirette.

Ce casse-croûte de Saint-Raymond a pris des précautions, vendredi, pour se protéger. Des sacs de sable et une palissade en bois ont été installés aux abords du commerce.
Photo Stevens LeBlanc
Ce casse-croûte de Saint-Raymond a pris des précautions, vendredi, pour se protéger. Des sacs de sable et une palissade en bois ont été installés aux abords du commerce.

La Ville de Saint-Raymond a mis le paquet cette année pour prévenir les inondations. Si un embâcle devait se former, elle dispose d’une pelle mécanique et d’une pelle-araignée. Un véhicule amphibie peut également secourir d’éventuels sinistrés.

[PHOTOS] Inondations: Saint-Raymond retient son souffle
Photo Stevens LeBlanc

 

— Avec la collaboration de Jean-François Racine