/weekend
Navigation

En mode lecture: au cœur de la tourmente

<i>Les femmes de Heart Spring Mountain</i></br>
Robin MacArthur</br>
Aux Éditions Albin Michel, 368 pages
Photo courtoisie Les femmes de Heart Spring Mountain
Robin MacArthur
Aux Éditions Albin Michel, 368 pages

Coup d'oeil sur cet article

Un roman qui nous transporte à quelques kilomètres seulement de notre belle province, l’intrigue se déroulant dans un coin perdu du Vermont durement touché par l’ouragan Irene.

En août 2011, après avoir dévasté une petite partie des Caraïbes, l’ouragan Irene s’est peu à peu dirigé vers la côte est des États-Unis. Et même s’il n’était plus qu’un cyclone post-tropical lorsqu’il a frappé le Vermont, ça ne l’a pas empêché de causer pas mal de dégâts : 800 maisons ont été détruites, 300 ponts ont été emportés par des rivières en crue et pendant plusieurs jours, des dizaines de milliers de foyers ont été privés d’électricité. Il y a aussi eu deux morts, et une personne portée disparue.

Cette personne portée disparue depuis le 28 août, c’est Bonnie, la mère de Vale. Alors que la tempête faisait rage dans son patelin de montagne et que les eaux de la Silver Creek avaient déjà monté de trois mètres, Bonnie a eu l’étrange idée d’aller se balader pour regarder de près les éléments se déchaîner. Avec quelques milligrammes d’héroïne dans le sang, c’est apparemment le genre de truc qui peut parfois s’imposer à l’esprit...

Secrets de famille

Habitant maintenant la Nouvelle-Orléans, Vale décidera ainsi de retourner sans tarder dans son bled natal pour tenter de retrouver sa mère. Même si elle ne l’a pas vue une seule fois en huit ans, elle est sûre que Bonnie, quelque part, est toujours vivante. Mais en revenant à Heart Spring Mountain, elle se laissera tranquillement happer par les souvenirs du passé et surtout, par l’histoire de toutes les femmes qui y ont vécu.

Un beau roman qui accorde une grande place à la nature, à l’héritage de ses ancêtres et aux secrets de famille profondément enfouis.

Frissons garantis

Comme les lions

<i>Comme les lions</i></br>
Brian Panowich</br>
Aux Éditions Actes Sud, 304 pages
Photo courtoisie
Comme les lions
Brian Panowich
Aux Éditions Actes Sud, 304 pages

Mieux vaut avoir lu l’excellent Bull Mountain – l’un de nos gros coups de cœur 2016 – avant de dévorer Comme les lions, parce que ce roman noir en est la suite. Et quelle suite ! Car maintenant que ses deux truands de frères ne sont plus là pour s’occuper des innombrables affaires louches qui se brassent sur les flancs escarpés de Bull Mountain, c’est vers Clayton, le dernier membre du détestable clan Burroughs et shérif du comté de McFalls, que tout le monde se tourne chaque fois qu’il y a de graves décisions à prendre.

L’escalade de la violence

Quelques jours plus tôt, une petite bande d’imbéciles a effectivement eu le culot d’essayer de braquer le Trou de Tuten, un bar mal famé assurant depuis des années à la famille Burroughs de confortables revenus illicites. Morale de l’histoire ? Si des crétins pareils n’ont pas eu peur d’organiser un casse sur le territoire des Burroughs, tous les habitants de Bull Mountain pourraient bientôt avoir à affronter bien pire. Mais ce que Clayton ne sait pas encore, c’est que ce « bien pire » virera carrément au cauchemar.

Une fois de plus, on s’est régalé d’un bout à l’autre, et l’écrivain Brian Panowich fait maintenant indiscutablement partie de nos auteurs chouchous.

À lire aussi cette semaine

Reste avec moi

Ayòbámi Adébáyò, aux Éditions Guy Saint-Jean, 328 pages
Photo courtoisie
Ayòbámi Adébáyò, aux Éditions Guy Saint-Jean, 328 pages

Dépaysement garanti, puisque l’histoire nous transporte directement au Nigéria, là où Yejide et Akin comptent s’aimer sans partage jusqu’à la fin des temps. Le seul petit problème ? Yejide ne semble pas pouvoir tomber enceinte et un beau jour, Akin sera obligé de faire entrer sous leur toit une seconde épouse... Un excellent roman dont on aurait dû parler beaucoup plus tôt.

Ceux d’ici

Jonathan Dee, aux Éditions 10/18, 480 pages
Photo courtoisie
Jonathan Dee, aux Éditions 10/18, 480 pages

Paru en grand format l’an dernier, ce bouquin a énormément fait parler de lui en racontant les dérives de l’Amérique post-11 septembre. Une nouvelle attaque terroriste pouvant bientôt encore frapper New York, un riche homme d’affaires ira en effet s’installer avec sa famille à Howland, une petite ville du Massachusetts dont il deviendra rapidement le maire grâce à ses millions. Et ce faisant, on comprendra clairement pourquoi tous les dirigeants devraient passer certains tests d’aptitude...

Deviens l’auteur.e de ta vie

Bruno Garel, aux Éditions Solar, 224 pages
Photo courtoisie
Bruno Garel, aux Éditions Solar, 224 pages

On dit souvent qu’une image vaut mille mots. Mais on a tendance à oublier que ces mille mots peuvent parfois faire toute la différence, l’écriture ayant de réelles vertus thérapeutiques. Ce guide nous explique comment en tirer tous les bénéfices grâce à 77 exercices qui nous aideront tour à tour à mieux nous comprendre et à découvrir ce qu’on veut vraiment dans la vie.

Mer par les plus grands photographes

Collectif, aux Éditions Prisma, 144 pages
Photo courtoisie
Collectif, aux Éditions Prisma, 144 pages

Le titre de cet ouvrage grand format nous permet tout de suite de deviner deux choses : les photos marines vont y être à l’honneur, et toutes seront absolument magnifiques. On confirme, en précisant toutefois que ce livre est beaucoup plus qu’un simple album d’images, puisqu’il parle aussi bien des sirènes coréennes et des zones peu explorées que des problèmes de surpêche.