/opinion/blogs/columnists
Navigation

Les mots dits du samedi

Coup d'oeil sur cet article

 Un pluriel singulier 

 La dictée de la semaine dernière (6 fautes) : La police a arrêté plus d’un suspects. Quoiqu’ils veulent, tout ce beau monde resteront sous les barreaux jusqu’à temps que la date du procès pour meurtre soit connue. La dictée corrigée : La police a arrêté plus d’un suspect. Quoi qu’il veuille, tout ce beau monde restera derrière les barreaux jusqu’à tant que la date du procès pour meurtre soit connue. 1- « Plus d’un » signifie évidemment « plusieurs ». Pourtant l’accord du nom dans cette expression se fait en tout temps avec « un ». 2- 3- « Quoi que » en deux mots est une locution pronominale indéfinie signifiant quelle que soit la chose qui ou que... Cette locution et non la conjonction de subordination « quoique » (qui signifie bien que) doit s’inviter dans la phrase qui nous occupe. Et « quoi que » en deux mots commande le subjonctif (quoi qu’il veuille). 4- Et pourquoi ce verbe est-il à la troisième personne du singulier ? Parce qu’il s’accorde avec « ce beau monde », comme d’ailleurs le verbe suivant cette expression (ce beau monde restera). 5- On ne dit pas sous les barreaux, mais bien derrière les barreaux. 6- La locution jusqu’à temps que n’existe pas. Jusqu’à tant que est une expression correcte. On la remplacera souvent par la locution jusqu’à ce que. 

 Grosse tasse de T 

 « Tout, utilisé comme nom, varie employé au pluriel », affirme un lecteur, P. Provencher. Il a bien raison. En tant que nom, tout signifie la totalité (jouer le tout pour le tout), l’essentiel (le tout est de réussir) ou un ensemble d’éléments (ces œuvres d’art forment un tout). Tout, nom masculin, s’accorde en nombre avec son déterminant. Ex. : Il a divisé ses avoirs en plusieurs touts. Les locutions formées avec le mot tout ne prennent pas de trait d’union : tout à coup, tout à fait... ­Certaines locutions comprenant le mot tout restent au singulier : en tout cas, tout un chacun. D’autres prennent le pluriel : en toutes lettres... Certaines acceptent le singulier et le pluriel : de toute part (ou) de toutes parts... C’est d’ailleurs de toutes parts que m’arrivent des cris de désespoir de lecteurs. G. Ayotte, P. Girard, P. Cantin, entre autres, n’en peuvent plus d’entendre le double t s’attaquer au mot tout dans la rue, devant touttes les micros, toutte le temps. D’accord, ce tic qui remplit la bouche de t, remonte à la nuitte des temps. Mais ce qui était un léger trouble verbal est devenu une endémie, une réelle menace à la langue. 

 La dictée de la semaine 

 Mettre des h où il en faut. 

 Exalter, exaler, exorter, exulter, exorciser, exaustif, exumer, exausser, exaucer. 

 Corriger s’il y a lieu  

  •  La ligne est engagée. 
  •  J’ai cancellé mon appel.  

 Les lettres mêlées 

 L L B B É E I N N A A R 

 Définition : Inflexible. Quel est ce mot ? 

  

  

  

 Réponses 

 La dictée : Exalter, exhaler, exhorter, exulter, exorciser, exhaustif, exhumer, exhausser, exaucer. Corriger s’il y a lieu : La ligne est ­occupée. J’ai annulé mon appel. Les lettres mêlées : inébranlable.