/finance/business
Navigation

Les Rockefeller contre le pétrole albertain

La famille à l’origine de la Standard Oil milite maintenant à coups de millions de dollars contre cette industrie

Le Rockefeller Brothers Fund a financé la Campagne sables bitumineux des groupes environnementaux canadiens. Sur la photo, on voit l’extraction de pétrole, à Fort McMurray, en Alberta.
Photo d'archives, Pascal Ratthé Le Rockefeller Brothers Fund a financé la Campagne sables bitumineux des groupes environnementaux canadiens. Sur la photo, on voit l’extraction de pétrole, à Fort McMurray, en Alberta.

Coup d'oeil sur cet article

Héritière d’une fortune bâtie grâce à l’or noir, l’éminente famille Rockefeller milite aujourd’hui à coups de millions de dollars pour forcer l’industrie pétrolière et la classe politique, dont celles de l’Alberta, à en faire plus pour l’environnement.

L’industrie pétrolière a été sur toutes les lèvres en Alberta au cours de la campagne électorale qui s’est terminée mardi et qui a mené au pouvoir les conservateurs unis.

Valérie et Justin Rockefeller, respectivement présidente du conseil et responsable du comité d’investissement de la fondation familiale.
Capture d'écran, Youtube
Valérie et Justin Rockefeller, respectivement présidente du conseil et responsable du comité d’investissement de la fondation familiale.

Autant le gouvernement sortant du Nouveau Parti démocratique (NPD) de Rachel Notley que celui nouvellement élu de Jason Kenney étaient fortement propétrole et propipeline.

L’économie de la province a été durement affectée par la crise qui ébranle son industrie pétrolière.

Enclavé

Une chercheuse controversée de la Colombie-Britannique affirme toutefois que les richissimes héritiers Rockefeller ont quelque chose à voir là-dedans.

« Ils veulent encourager les énergies renouvelables [...] et font tout en leur pouvoir pour que le pétrole et le gaz canadiens soient incapables [d’être exportés ailleurs que vers le sud]. Et leur campagne a marché plutôt bien puisqu’aujourd’hui le pétrole albertain est enclavé (landlocked) », a soutenu en entrevue au Journal Vivian Krause, qui effectue notamment des mandats de recherche pour des sociétés minières, pétrolières et gazières.

Ses travaux démontrent que des groupes basés aux États-Unis, dont le Rockefeller Brothers Fund, ont financé la Tar Sands Campaign (ou Campagne sables bitumineux) menée par des groupes environnementaux canadiens.

« Ils paient notamment pour que soient générées des informations négatives sur l’industrie pétrolière et gazière du Canada. Ils ne parlent pas des avantages de ces industries, par exemple face au charbon chinois », fait-elle valoir.

Elle soutient qu’en mai dernier, le Rockefeller Brothers Fund a versé 200 000 $ US à New Venture Fund, basé à Washington. New Venture aurait financé au moins 10 groupes environnementaux canadiens participant à la campagne, notamment le Pembina Institute, le Sierra Club BC et Living Oceans.

Plusieurs universitaires remettent toutefois en doute les conclusions de Mme Krause. Rien ne démontre selon eux que les difficultés actuelles de l’industrie pétrolière albertaine soient attribuables à ces groupes.

Cela n’a pas empêché le nouveau premier ministre albertain de promettre, dès le soir de son élection, de s’en prendre aux organisations américaines qui financent les groupes environnementaux au pays.

Que font les Rockefeller ?

Le Rockefeller Brothers Fund n’est pas le seul fonds familial qui fait la promotion de l’environnement.

Le Rockefeller Family Fund, qui administre une bonne partie de la richesse de la famille, a causé tout un choc en annonçant en 2016 qu’il se désinvestirait progressivement de l’industrie pétrolière. Il a par contre vendu d’un coup sa participation dans ExxonMobil (propriétaire au Canada des stations-service Esso), alléguant que celle-ci avait induit en erreur le public et les politiciens pour « protéger ses profits aux dépens de la vie sur cette planète ».

« Nos critiques de l’industrie pétrolière comportent une certaine ironie historique, reconnaissait alors la famille. John D. Rockefeller a fondé Standard Oil, et ExxonMobil est le plus grand descendant direct de Standard Oil. Dans un sens, nous nous retournons contre la société qui a créé la plus grande partie de la richesse de la famille Rockefeller. »

« Parce que les combustibles fossiles sont la source de la richesse de la famille, nous sentons une responsabilité morale énorme envers nos enfants, envers tout le monde, pour que nous avancions », avait résumé à l’époque dans une entrevue à CBS News Valerie Rockefeller Wayne, de la cinquième génération de la famille.

 

D’où vient la fortune des Rockefeller ?

Le Rockefeller Brothers Fund a financé la Campagne sables bitumineux des groupes environnementaux canadiens. Sur la photo, on voit l’extraction de pétrole, à Fort McMurray, en Alberta.
Photo courtoisie
  • John D. Rockefeller est né en 1839 dans un milieu modeste avant de faire fortune dans l’industrie du pétrole.
  • À une certaine époque, son empire compte 100 000 employés, 70 sociétés et 22 000 puits.
  • À sa mort, en 1937, sa fortune représentait 1,5 % du PIB américain ou 340 milliards $ aujourd’hui, soit quatre fois celle de Bill Gates.