/opinion/columnists
Navigation

Donald Trump: malade et incompétent

Donald Trump
Photo AFP Donald Trump

Coup d'oeil sur cet article

Hier, Donald Trump a encore une fois offert au monde entier le pénible spectacle de sa folie. Jusque là, il encensait le rapport de Robert Mueller. Mais il a brusquement changé d’avis quand il a réalisé que le rapport l’accusait d’avoir tenté d’entraver l’enquête de Mueller.

Le rapport indique qu’à plusieurs reprises de proches collaborateurs de Trump ont désobéi à leur président pour le protéger. Mais Trump refuse d’avoir tort. Rien de ce qui va mal n’est jamais de sa faute, tout ce qui va bien dépend de lui. Ce trait est un des symptômes caractéristiques des malades qui souffrent de narcissisme grave.

Le rapport Mueller est beaucoup plus accablant que l’administration Trump a bien voulu le montrer au départ. Cependant, il est vrai que le rapport n’accuse pas Trump de collusion avec les Russes.

1. Que dit le rapport à propos de la Russie ?

Le rapport décrit en détail l’implication de la Russie dans les élections américaines grâce aux réseaux sociaux. De même, le rapport décrit comment les services d’espionnage russes sont entrés dans l’organisation d’Hillary Clinton, comment ils ont donné à WikiLeaks les informations qu’ils ont volées et comment ils ont réussi à s’introduire dans les systèmes informatiques de diverses administrations responsables des élections à travers les États-Unis.

Selon le rapport Mueller, il ne fait aucun doute que ces actions ont influencé le vote de millions d’électeurs américains. Des millions d’électeurs qui ont choisi de voter pour Trump plutôt que pour Clinton, faut-il le préciser.

2. Que dit le rapport sur les liens entre Trump et la Russie ?

Mueller est incapable de montrer que Donald Trump a activement collaboré avec la Russie pour sa campagne électorale. Mais Mueller prévient que de nombreux témoins ont fait de fausses déclarations et qu’il n’a pas eu accès à plusieurs documents importants, parce que ceux-ci ont été détruits ou qu’ils se trouvent à l’étranger ou encore qu’il n’a pas reçu l’autorisation d’y accéder. Par conséquent, Mueller spécifie que ses conclusions sont temporaires et que de nouveaux témoignages ou de nouveaux documents pourraient montrer que Trump a collaboré avec les Russes.

3. Que dit le rapport sur les tentatives d’obstruction du président ?

Mueller explique que Trump a tenté à plusieurs reprises d’influencer son enquête et qu’il pourrait être accusé d’obstruction à la justice... s’il n’était pas président des États-Unis. Il avance aussi que le Congrès est finalement le seul à pouvoir sanctionner le président.

4. Que révèlent le rapport et son contexte sur le système américain ?

Le rapport Muller et son contexte dévoilent plusieurs carences graves du système politique américain. D’abord, ce système est très perméable à l’influence étrangère. Ensuite, les administrations qui gèrent les élections sont vulnérables aux intrusions étrangères. Enfin, Donald Trump ne possède pas plusieurs des qualités essentielles d’un président : il est ignorant, menteur, et surtout, instable mentalement. Le Congrès devrait le limoger, mais les divisions politiques profondes qui déchirent le pays paralysent les élus.

5. Comment faire tomber Trump ?

Si les démocrates voulaient vraiment faire tomber Trump, ils feraient bien de lâcher prise sur le rapport Mueller, de se concentrer sur des questions plus importantes. Par exemple, Trump est-il en conflit d’intérêts ? Quels torts à l’environnement provoquent les politiques de Trump ? Pourquoi l’écart entre les ultra-riches et le reste de population s’élargit-il ? Que valent les diplômes américains ? Comment maîtriser la Chine ?