/sports/hockey
Navigation

Une deuxième défaite pour l’Océanic à Rouyn-Noranda

Une deuxième défaite pour l’Océanic à Rouyn-Noranda
Photo d’archives, Jean-Francois Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Malgré le réveil d’Alexis Lafrenière, l’Océanic de Rimouski s’est à nouveau incliné, samedi soir, à l’Aréna Iamgold. Cette fois, c’est Félix Bibeau qui a permis aux Huskies de Rouyn-Noranda de l’emporter 4 à 3 et de prendre les devants 2-0 dans la série demi-finale de la LHJMQ.

Bibeau a inscrit deux buts, dont celui de la victoire avec seulement 40 secondes à faire au temps réglementaire. Un peu plus tôt dans le match, le joueur de centre des Huskies avait nivelé la marque, alors que son équipe tirait de l’arrière 3 à 2.

Complètement neutralisé la veille par les Huskies, Lafrenière a fait davantage sentir sa présence samedi. Nommé joueur le plus utile à son équipe en saison régulière, l’attaquant de 17 ans a retrouvé le fond du filet en milieu de deuxième alors que sa formation était menée 2 à 0.

Lafrenière sur le quatrième trio

Afin de le soustraire à la couverture hermétique des défenseurs Noah Dobson et Justin Bergeron, l’entraîneur Serge Beausoleil a utilisé son joueur-vedette sur le quatrième trio en compagnie de D'Artagnan Joly et de Ludovic Soucy. La stratégie a porté fruit puisque sa troupe a marqué trois buts en cinq minutes au milieu du deuxième engagement et que Lafrenière a inscrit deux points.

En effet, onze secondes après le but de Lafrenière, un tir de loin de Carson MacKinnon a fait un mauvais bond pour se retrouver dans le filet des Huskies.

Aidé par Lafrenière et Charle-Edouard D’Astous, Anthony Gagnon a donné les devants pour la première fois de la rencontre à l’Océanic, moins de cinq minutes plus tard, en avantage numérique.

Mais les réjouissances furent de courte durée pour l’Océanic puisque Bibeau a égalé la marque avant la fin du deuxième vingt. Patrik Hrehorcak et Noah Dobson ont été les autres marqueurs pour l’équipe locale. Bergeron et Joël Teadale ont chacun amassé deux mentions d’aide dans la victoire.

Grosse soirée pour Ellis

Du côté des gardiens, Colten Ellis a fait face à un barrage de 44 lancers devant la cage des visiteurs. À l’autre bout de la patinoire, Samuel Harvey a cédé trois fois sur 31 lancers.

La série se transportera maintenant à Rimouski. Les troisième et quatrième matchs seront présentés mardi et mercredi prochain au Colisée Financière Sun Life.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions