/entertainment
Navigation

Courir avec constance

Courir avec constance
Photo Abobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

La course à pied est sans aucun doute le sport d’intensité le plus facile à transporter. C’est simple, la course se pratique partout, tout le temps !

Un minimum de matériel est recommandé pour la rendre plus agréable, mais, en réalité, presque uniquement les chaussures de course sont indispensables.

Malgré le travail, les voyages, les occupations des enfants et la température, que ce soit le jour, le soir ou la nuit, Constance peut courir ! Ha ! Cette Constance... elle n’est pas l’humaine que vous pouviez avoir imaginée au début de la chronique. Constance est plutôt cette qualité qu’il faut avoir pour s’offrir le privilège de courir partout, tout le temps et longtemps sans se blesser.

L’importance de courir constamment (et souvent)

Dans à peu près tous les sports d’intensité, particulièrement en course à pied, une planification intelligente des entraînements dans le temps, dans la durée et dans l’intensité demeure la meilleure façon de prévenir les blessures. C’est ce qu’on appelle une bonne quantification de stress mécanique.

Tous les coureurs (et leur amie Constance) doivent pratiquer leur sport juste assez pour que le corps s’adapte et pour qu’il ne blesse pas ses structures. Les coureurs conscients de l’importance d’en faire la bonne quantité en qualité mettent plusieurs cartes de succès dans le jeu.

Il ne faut pas oublier que courir est facile, mais que c’est aussi assez stressant pour le corps, lorsqu’effectué de manière inadéquate. Bien dosé, ce stress devient très positif ! Il faut que les articulations, les muscles, les os et le reste du corps s’adaptent à l’augmentation de distance, de temps ou de vitesse de course. Ces adaptations se font lorsque les entraînements sont juste assez difficiles pour que le corps relève de petits défis et lorsque les repos sont juste assez longs pour permettre une réparation efficace.

La constance créative

Être constant ne veut pas nécessairement dire « faire toujours la même chose ». Être constant signifie surtout être régulier dans son entraînement. Le tout en visant l’atteinte d’un objectif.

En variant les entraînements de manière définie et intelligente, le sport sera agréable et évolutif. Parfois, la distance, le temps ou l’intensité augmentent. D’autres fois, la distance, le temps ou l’intensité diminuent. Il faut être créatif !

Des vêtements de course oui, mais...

Constance arbore un look sport-chic, mais il n’en demeure pas moins que ce n’est pas sa priorité. Elle préfère de beaucoup qu’on l’apprécie pour sa présence et son écoute que pour son style ! Sans farce, être constant (ami de Constance) demeure plus important qu’être bien habillé.

Le coureur avec le kit le plus technologique au monde qui ne court qu’une fois par semaine a beaucoup moins de chances de performer et de courir longtemps que celui en t-shirt de coton qui s’entraîne constamment de la bonne façon. L’un sera peut-être moins confortable que l’autre... mais l’autre risquera beaucoup plus d’être un beau blessé.

Constance, on court ensemble ?