/sports/tennis
Navigation

Fed Cup: le Canada défait par la République tchèque

Rebecca Marino
Photo d'archives DIDIER DEBUSSCHERE Rebecca Marino

Coup d'oeil sur cet article

La formation canadienne de la Fed Cup a été défaite par les représentantes de la République tchèque, dimanche, lors d'une rencontre de barrage du Groupe mondial, à Prostejov.

À la suite de ce revers de 4 à 0, le Canada sera ainsi relégué au Groupe mondial II en 2020.

C'est Marketa Vondrousova (47e de la WTA) qui a donné le point décisif aux Européennes en défaisant Rebecca Marino (184e), 6-3 et 6-4, lors du troisième duel. Les Tchèques accèdent à nouveau au Groupe mondial et obtiennent ainsi la chance de triompher en 2020. Depuis 2011, elles ont remporté cette compétition par équipe à six reprises.

Malgré le revers, les représentantes de l’unifolié tentaient de rester positives, elles qui n’ont pu compter sur Bianca Andreescu et Eugenie Bouchard pour ce duel.

«Je crois avoir disputé un meilleur match qu’hier [samedi}. Mon niveau s’est amélioré et je me sentais plus à l’aise sur le terrain. Je crois que l’expérience de la veille y est pour quelque chose, a déclaré Marino dans un communiqué de Tennis Canada. C’était vraiment une ambiance de Fed Cup et je suis fière d’avoir pu en faire partie. J’espère pouvoir continuer de représenter le Canada dans les prochaines années.»

«Je suis très satisfaite de la façon dont Rebecca s’est battue aujourd’hui. Son jeu s’est amélioré depuis samedi. Si elle peut continuer ainsi, elle grimpera encore les échelons du classement et obtiendra de bons résultats», a ajouté la capitaine canadienne Heidi El Tabakh.

Apprentissage pour toutes

Samedi, Vondrousova avait défait la jeune Québécoise de 16 ans Leylah Annie Fernandez (376e), tandis que Marino n'avait pu vaincre Karolina Muchova (106e).

«Ce week-end a été une excellente expérience d’apprentissage pour toutes les joueuses, surtout pour la jeune Leylah. Elle a prouvé qu’elle peut rivaliser avec les meilleures et je crois qu’elle réalisera de grandes choses», a affirmé El Tabakh.

Par ailleurs, Gabriela Dabrowski et Sharon Fichman affrontaient Barbora Krejcikova et Lucie Safarova dans un duel sans signification plus tard en journée. Elles ont finalement plié l'échine 7-6 (4) et 7-5. Le quatrième match de simple n'a pas été joué.