/news/currentevents
Navigation

Inondations à Rigaud: «On a démonté les armoires de cuisine»

Coup d'oeil sur cet article

Une femme de Rigaud, qui a déjà connu les inondations de 2017, a pris les grands moyens avant de devoir quitter sa résidence, samedi, pour subir le moins de dommages possible cette fois.

«On a tout monté le petit stock au deuxième, les meubles sont partis, on a même fait démonter les armoires de cuisine», a raconté Sylvie Ménard à TVA Nouvelles.

Si le niveau des eaux a monté particulièrement rapidement dans le secteur, la résidante du chemin de la Pointe-Séguin était heureusement beaucoup mieux préparée cette année.

«En 2017, on avait fait ça en chaloupe, mais cette année il y a avait déjà eu un avertissement. Alors on n’a pas pris de chance. On était mieux de faire ça tout de suite pendant qu’on avait encore accès à des camions», a expliqué Mme Ménard, contrainte d’habiter dans son motorisé depuis samedi.

Épaulée par ses proches, la dame garde le sourire malgré tout, mais espère quand même pouvoir regagner son domicile le plus rapidement possible.

«En 2017, on a passé 120 jours dans le motorisé», s’est-elle souvenue.

Rehausser la maison

Il y a deux ans, elle avait fait la demande pour faire rehausser sa maison afin ne plus jamais être inondée. Comme elle avait déjà des réclamations, sa demande était restée lettre morte, se désole Sylvie Ménard, qui est prête à tout aujourd’hui pour ne pas être encore touchée par les crues l’année prochaine.

«Cette année, on fait rehausser la maison, par n’importe quel moyen, mais on faire rehausser», a-t-elle tranché.

À Rigaud, le plus récent bilan fait état de 25 résidences inondées et de 50 résidences isolées. Une centaine de maisons sont touchées en tout.