/travel/quebec
Navigation

Sept parcours cyclables inusités

Coup d'oeil sur cet article

Si le parc linéaire Le P’tit Train du Nord et la Véloroute des bleuets se passent de présentation, il en est tout autrement de certains parcours cyclables pourtant fort attrayants ici et là au Québec. Je fais allusion à des trajets bien entretenus et bien signalisés avec paysages variés et haltes agréables. Libre à vous de choisir un itinéraire de quelques heures ou de quelques jours, en évaluant soigneusement les distances.

La Véloroute d’Argenteuil

Photo courtoisie, Véloroute d’Argenteuil

À l’ouest d’Oka, le parcours parallèle à la rivière des Outaouais passe par des villages, des rivières ou des plaines agricoles, entre Saint-André-d’Argenteuil et Grenville-sur-la-Rouge. À l’est, le Boisé multiressource Von Allmen donne accès à une piste asphaltée (8 km) et à la spectaculaire passerelle Desjardins.

  • Passé la piste, le parcours se fait sur une chaussée partagée le long de la route. Longueur totale : 54 kilomètres.
  • www.basseslaurentides.com

La TransTerrebonne

Photo courtoisie, Tourisme des Moulins

Traversant plusieurs espaces verts de Terrebonne, au nord de la rivière des Mille Îles, cette piste est constituée de plusieurs tronçons, en grande partie pour la famille sans oublier les cyclistes aguerris. C’est clairement indiqué sur la carte. Un bon point de départ : le parc écologique de la Coulée.

  • Total des tronçons : 50 kilomètres. Aires de pique-nique. Haltes. Carte à télécharger pour l’application mobile Ondago.
  • www.terrebonnemascouche.com

Le Petit Témis

Photo courtoisie, Tourisme Témiscouata

Sur le site d’une ancienne voie ferrée, ce parc linéaire interprovincial s’étire de Rivière-du-Loup à Edmundston au Nouveau-Brunswick, une distance de 134 kilomètres. Longeant rivières, lacs et marais, la piste traverse plusieurs localités. Le cœur demeure Témiscouata-sur-le-Lac, avec ses passerelles de bois.

  • Carte pour téléphone disponible pour l’application Ondago. Hébergement varié : camping, motel, auberge.
  • www.bassaintlaurent.ca

Le parc national de la Yamaska

Photo courtoisie, Sépaq

Près de Granby, aux portes des Cantons-de-l’Est, le parc national demeure à découvrir pour sa voie cyclable de 19 kilomètres faisant le tour du réservoir Choinière. On roule en forêt et on a de beaux points de vue sur le plan d’eau. Des vélos sont prêtés aux jeunes de 17 ans et moins (premier arrivé, premier servi).

  • Camping avec quelques emplacements « Bienvenue cyclistes ! » au prix de 8,50 $ par adulte (droits d’accès au parc de 8,60 $ par adulte en sus). Autre hébergement : petits chalets et tentes tout équipées.
  • www.sepaq.com

L’Isle-aux-Coudres

Photo courtoisie, Tourisme Charlevoix

Humer l’air salin avec les montagnes de Charlevoix en arrière-plan. Découvrir des moulins à eau et à vent encore fonctionnels. S’arrêter sur une berge paisible en regardant vers le large. Entrer dans une boutique d’artisanat chaleureuse. Voilà un petit aperçu du tour de l’isle, sur la route de ceinture de 23 kilomètres.

  • Accès par le traversier à Saint-Joseph-de-la-Rive, aussi dans Charlevoix. C’est gratuit. Location de vélos de tous genres, incluant des tandems et des quadricycles. Campings, gîtes, motels, auberges.
  • www.tourismeisleauxcoudres.com

La Vélopiste Jacques-Cartier/Portneuf

Photo courtoisie, Pascal Ratthé

Reliée à Québec par la piste du Corridor des Cheminots (22 km), la voie cyclable à même une ancienne emprise ferroviaire relie Saint-Gabriel-de-Valcartier à Rivière-à-Pierre. Sous nos yeux défilent lacs, rivières et montagnes. Haltes aménagées. Plusieurs villages le long du parcours de 68 kilomètres, surtout à l’est.

  • Transport en train (VIA) de Montréal (gare centrale) vers Rivière-à-Pierre (ligne Montréal-Jonquière). Navettes en partance de Québec cinq fois par été.
  • www.velopistejcp.com

La Sauvagine

Photo courtoisie, Réseau cyclable de la Sauvagine

En partance du bureau d’information touristique de Sorel-Tracy (km 0), la piste tout en asphalte mène de la ville à la campagne. On traverse champs et boisés apaisants jusqu’à la halte Ghislaine-Péloquin (km 12), sous les arbres. Le trajet est idéal en vélo hybride.

  • Autre point de départ, avec stationnement : chez Chalifoux (km 3), un bar laitier et un casse-croûte offrant une variété de sept poutines. Aire de jeux pour enfants.
  • tourismeregionsoreltracy.com