/news/green
Navigation

Inondations à l’Île-Bizard: l’eau commence à s'infiltrer dans les maisons

Inondations à l’Île-Bizard: l’eau commence à s'infiltrer dans les maisons
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

L'eau a finalement atteint quelques maisons de L’Île-Bizard mercredi alors que le niveau des rivières continuait à monter, causant de vives déceptions chez des résidents du secteur qui espéraient s'en tirer à bon compte.

«J’ai trois pouces d’eau dans ma maison», a confié avec inquiétude Shanie Ruest, qui habite sur le Croissant Barabé.

«C’est de la marde. Mon sous-sol était plein de stock, alors tous mes outils, mes coffres, il a fallu que je monte tout ça», a-t-elle ajouté, sa fille âgée de huit mois dans les bras. Une pompe demeure en marche en tout temps pour contenir la montée des eaux et tenter de limiter les dégâts.

Inondations à l’Île-Bizard: l’eau commence à s'infiltrer dans les maisons
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Mme Ruest a acheté sa propriété quelques mois après les inondations de 2017. «J’ai acheté après le déluge. L’ancienne propriétaire m’avait dit que la maison n’avait pas été inondée», a expliqué la jeune mère de famille, laissant percer un rire jaune à travers sa remarque.

Le terrain, tel que défini par le plan de localisation obtenu par Mme Ruest à l'achat, n'était pas à risque d'être inondé. «C’est pour ça qu’on a acheté», a-t-elle déploré.

Inondations à l’Île-Bizard: l’eau commence à s'infiltrer dans les maisons
CAMILLE DAUPHINAIS-PELLETIER/24 HEURES/AGENCE QMI

La nouvelle propriétaire réfléchit déjà à la manière d’éviter que la situation se reproduise. «On voulait faire lever la maison et refaire toute la fondation parce que c’est des blocs, mais finalement on va faire un deuxième étage à la place. Je ne me retaperai pas ça», a dit Mme Ruest, constatant avec appréhension les dégâts.

Une communauté qui se tient

Malgré les difficultés que traverse la population de L’Île-Bizard et les inquiétudes qui demeureront encore quelques jours, la communauté se tient, constate Tom Orthwein, voisin de Mme Ruest. Bien que l’eau ait atteint le bas de ses marches extérieures, elle n’a pas encore infiltré sa résidence.

Inondations à l’Île-Bizard: l’eau commence à s'infiltrer dans les maisons
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

«Le maire Normand Marinacci est toujours là. Les conseillers d’arrondissements aussi, c’est du monde présent. Un beau travail d’équipe, beaucoup de bénévoles ici », , a-t-il dit.

«Je suis content parce qu’à quelque part je me dis, c’est mon petit côté espoir dans l’humanité : y’a encore du bon monde, a-t-il souligné. Y’a du monde qui se donne. Dans des catastrophes comme celle-là, y’a des gens qui prennent le temps de venir donner de l’aide, d’épauler. Ça donne espoir.»

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions