/news/green
Navigation

Les cartes des zones inondables remises à jour

Les cartes des zones inondables remises à jour
Capture d'écran, TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a été chargée après les inondations de 2017 de mettre les cartes hydrographiques à jour, un projet de 5,5 millions $.

Ces cartes qui répertorient les zones inondables étaient en effet obsolètes lors des crues qui avaient touché plusieurs régions du Québec. Cela avait donc poussé le gouvernement de l’époque à agir.

La CMM a d’abord dû faire l’inventaire de ce qui existait déjà dans les 82 villes membres.

«Il y avait très peu de cartographie à jour. Nous avons même trouvé une rivière avec deux cotes de crues différentes», a expliqué le chef de projet au Bureau de gestion des inondations de la CMM, Cédric Marceau.

Les spécialistes ne vont pas sillonner tous les cours d’eau, mais choisissent plutôt des endroits où les cartes manquaient de précision.

«Les systèmes GPS sont intégrés à des stations immersielles. Même si le bateau bouge, on obtient quand même une précision centimétrique au fond de l'eau et au-dessus de l'eau», a précisé le géomatricien, Michel Bilodeau.

À la fin de l’an prochain, toutes les zones inondables seront qualifiées non seulement en fonction de la récurrence, mais aussi en fonction de la quantité d'eau qui pourrait s'y retrouver.

Les cartes seront aussi accessibles aux citoyens sur le Web.

Elles leur permettront de faire en tout temps des projections selon les prévisions météo.

«Si, par exemple, Environnement canada annonce 50 millimètres de pluie dans les trois prochains jours, et bien vous allez entrer 50 millimètres de pluie dans le système et vous allez voir c'est quoi l'impact sur votre terrain», a expliqué Cédric Marceau.

L’outil devrait aussi aider les villes à mieux réaménager leur territoire.