/sports/fighting
Navigation

New Era Fighting, pour faire avancer la boxe d’ici

New Era Fighting, pour faire avancer la boxe d’ici
Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

Le boxeur et combattant d'arts martiaux mixtes Yan Pellerin a lancé sa propre entreprise de promotion, jeudi.

L'athlète de 39 ans, qui est aussi homme d'affaires, a mis au monde New Era Fighting Promotion dans le but d'organiser différents événements, dont des galas de boxe, qui seront le plus souvent organisés en région dans le but d’accélérer le développement de ce sport au Québec tout en permettant davantage aux pugilistes de la province de se faire valoir.

«J'aimerais ajouter cinq galas par année, faire travailler les gars locaux et ces journées-là, j'aimerais faire des galas de boxe olympique dans le jour et faire le gros gala de boxe professionnelle le soir», a expliqué Pellerin, jeudi, lors d’une conférence de presse.

«Comme ça, on va monter les jeunes, la boxe amateur, a-t-il poursuivi. On va les faire rêver. Dans le jour, ils vont pouvoir bénéficier du même "set-up" que les professionnels auront le soir, les amateurs vont pouvoir rester pour voir le show professionnel le soir, ça fera de la continuité. Ça va faire de la place pour les boxeurs. Pour qu'ils puissent gagner leur vie et monter les échelons plus rapidement.»

Son premier gala, organisé en collaboration avec le Groupe GYM, aura lieu le 25 mai prochain au stade Dupont Ford de Saint-Jean-sur-Richelieu.

«Il en faut plus pour les gars locaux, et je pense que je peux apporter ça, a indiqué Pellerin. Ça va être ça, New Era. Mon association avec le Groupe GYM est liée à mon besoin d'apprendre, mon besoin d'expérience et s'il faut que je passe cinq ans à leurs côtés, je vais le faire. J'espère que le sport amateur pourra en bénéficier, comme les boxeurs professionnels au Québec, pour gagner leur vie et avoir du "fun".»

Le Québécois Françis Lafrenière se battra en finale de ce gala contre un adversaire qui sera annoncé sous peu.