/news/provincial
Navigation

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson à Lévis

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson à Lévis
Esquisse courtoisie, Ville de Lévis

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault investira 7 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson à Lévis, une contribution « majeure » et « historique » saluée par le maire Lehouillier qui dit avoir été « laissé pour compte » par le précédent gouvernement libéral.

La Ville de Lévis complétera le montage financier en injectant 2 M$ pour transformer le stationnement asphalté de la pointe Benson — tout près de l’usine de traitement d’eau à Saint-Romuald — en « parc-promenade » d’exception sur le bord du fleuve. Le lien cyclopédestre vers le parc de l’Anse-Benson sera également amélioré.

La pointe Benson à Lévis actuellement
Photo Jean-Luc Lavallée
La pointe Benson à Lévis actuellement

En conférence de presse, vendredi, le maire de Lévis a encensé le geste posé par le gouvernement caquiste et il n’a pas manqué de souligner que sa Ville n’avait reçu que des grenailles pour la mise en valeur de son patrimoine et du littoral, sous le règne libéral, comparativement à la Ville de Québec.

Négligé par le PLQ ?

« Même si on faisait partie du territoire de la Commission de la capitale nationale, chaque fois qu’on déposait un projet, on nous disait qu’on n’avait pas de budget spécifique et on nous indiquait que ça passe par le niveau politique. Il faut le dire : on a été carrément laissés pour compte par la Commission dans les dernières années », a dit M. Lehouillier en conférence de presse.   

La ministre Geneviève Guilbault, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et la conseillère municipale du district de Saint-Romuald, Brigitte Duchesneau, ont dévoilé une esquisse du projet vendredi.
Photo Jean-Luc Lavallée
La ministre Geneviève Guilbault, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et la conseillère municipale du district de Saint-Romuald, Brigitte Duchesneau, ont dévoilé une esquisse du projet vendredi.

À ses côtés, la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a profité de l’occasion pour réaffirmer son souhait de mettre en valeur « les deux rives du Saint-Laurent ». Elle a dénoncé à son tour « l’apparente exclusion » de la Ville de Lévis dans les dernières années par le PLQ.

Mme Guilbault s’est félicitée de contribuer à l’embellissement de la pointe Benson, un site « exceptionnel pour sa valeur patrimoniale parce qu’il témoigne de 9500 ans d’histoire de vie humaine en bordure du Saint-Laurent ».

Le projet de 9 M$ inclut aussi une amélioration à l’accès du site archéologique du manoir Wade et la réfection du mur de soutènement en béton existant. Le chantier sera lancé en 2020 et l’ouverture du nouveau site revampé est planifiée pour 2022.