/misc
Navigation

Les milléniaux s’établissent plus que jamais dans les grandes villes canadiennes

Les milléniaux s’établissent plus que jamais dans les grandes villes canadiennes
Crédit: Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

Pour chaque millenial qui quitte Toronto, Vancouver ou Montréal pour s’établir dans des contrées moins dispendieuses, 7 à 12 milléniaux de l’extérieur de la province ou du pays prennent leur place selon un rapport de la RBC.

C'est la plus forte migration de cette génération en milieu urbain en 12 ans.

Le nombre de 20-34 ans a gonflé dans les trois métropoles l’an dernier avec une augmentation de 96 000 personnes.

Toronto trône au sommet de la liste avec une croissance de 58 000 milléniaux, suivie par Montréal (22 000) et Vancouver (16 000).

 

Ciao bye, la ville!

Malgré l’affluence de plusieurs «Y» vers les villes, un nombre grandissant de citadins de cette génération décident néanmoins de déménager vers une autre destination à l’intérieur de la même province.

Les raisons quant à cet exode sont inconnues, mais la recherche d’un lieu où les coûts d’habitation sont moindres pourrait en être la cause avance le rapport.

Acheter une maison dans le sud de l’Ontario coûterait entre 25% et 50% moins cher qu’à Toronto.

Et vous, êtes-vous team grande ville ou team région? 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux