/news/currentevents
Navigation

Un accusé en matière de pornographie juvénile arrêté une deuxième fois

Bloc justice
Photo d'archives, Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Un homme accusé de production de pornographie juvénile et d'agression sexuelle s’est fait rappeler à l’ordre, jeudi, lorsqu’il a été arrêté pour avoir utilisé un ordinateur alors que cela lui est interdit dans le cadre des procédures contre lui.

Vers 11 h, le suspect de 60 ans a été reconnu par un témoin alors qu’il se servait d’un ordinateur de la bibliothèque Monique-Corriveau, sur la route de l’Église, dans le secteur de Sainte-Foy, à Québec. Or sa remise en liberté était accompagnée de plusieurs conditions, dont celle de ne pas utiliser un ordinateur.

Ce témoin a alors contacté les policiers, qui ont ensuite retrouvé l'individu grâce à la description fournie. L’homme était toujours devant le poste informatique.

Après l'avoir arrêté, les policiers ont découvert sur lui un cellulaire donnant accès à internet et une clé USB. Ces appareils ont été saisis et seront expertisés.

Le suspect a rencontré les enquêteurs et devrait comparaître aujourd’hui au palais de justice de Québec pour avoir omis de se conformer à une ordonnance de la cour.

Selon David Poitras, porte-parole au Service de police de la Ville de Québec, «il ne fait nul doute que la vigilance d’un citoyen a permis d’arrêter le suspect qui ne respectait pas ses conditions de remise en liberté».