/travel/mexique-et-caraibes
Navigation

Le souk de San Miguel

ÉVA 0427 Lettres de Cuba
Photo Jacques Lanctôt On trouve de tout à La Cuevita.

Coup d'oeil sur cet article

La Havane ne se limite pas au quartier Vedado ou à la Vieille Havane. San Miguel del Padron, située au sud-est de la baie de La Havane, fait partie de ces municipalités périphériques densément peuplées, où le coût de la vie est moins élevé, surtout en ce qui a trait au logement. C’est aussi dans ce patelin que migrent de nombreux Cubains en provenance de la lointaine ville de Santiago de Cuba, ce qui en fait un des quartiers les plus densément peuplés de La Havane.

La Cuevita

Le joyau de l’endroit, c’est son marché aux puces, situé au coeur de la ville.

On ne sait pas trop d’où vient son nom. Peu importe, La « Cuevita » (ou petite grotte) est le marché aux puces le plus achalandé de La Havane.

Il y a quelques années, les autorités ont mis un peu d’ordre dans ce qui était le paradis de la vente illégale. C’était une transformation pour le mieux. Aujourd’hui, tous les vendeurs ont leur kiosque et paient leur dû à l’État pour pouvoir s’afficher comme tels et offrir leurs produits à la vente légale. Cela n’empêche pas certains d’organiser leur « vente de garage ».

Ici, c’est le temple de la contrefaçon : chaussures Nike, t-shirts Dolce & Gabbana ou Calvin Klein, jeans Lois, robes de plage en fibres synthétiques, maillots, bikinis et sous-vêtements aux couleurs vives, montres-bracelets Bulova made in China, verres fumés Ray Ban, bijoux et pacotille en métal plaqué or, jouets, etc., on vend de tout à bas prix, et on peut toujours négocier.

Mais surtout, on y trouve tout le nécessaire pour la maison : rideaux, nappes et napperons, literie, assiettes et couverts, verres et récipients en plastique, chaudrons et poêlons, balais et produits sanitaires, pièces de rechange pour les appareils électroménagers, bref tout ce qu’il faut quand on tient une maison.

Tous les jours, il y a foule, mais rassurez-vous, vous ne serez pas bousculés si vous vous aventurez à pénétrer dans l’antre du dragon à la recherche de l’insolite et de l’imprévisible. Les Cubains sont polis et « bien educados ».

La Virgen del camino

La Virgen del camino, tout près de La Cuevita.
Photo Jacques Lanctôt
La Virgen del camino, tout près de La Cuevita.

Pour vous rendre à La Cuevita ou marché Monterrey (le vrai nom), vous devrez passer par la Virgen del camino (la Vierge de la route). Cette statue en bronze de deux mètres, inaugurée en 1945 et située au carrefour de trois artères importantes, est censée protéger les voyageurs. Placée au centre d’une pergola, la Virgen del camino tient dans ses mains une rose des vents, comme pour indiquer le chemin à celui qui s’apprête à entreprendre un long voyage. Fréquemment, des gens s’arrêtent pour y déposer des gerbes de fleurs. Si vous venez la voir, n’hésitez pas à jeter une pièce dans le bassin, on ne sait jamais...