/portemonnaie/business
Navigation

Un service en ligne offre de payer quelqu’un pour aller manifester à votre place

Coup d'oeil sur cet article

Entre le travail, les terrasses qui ouvrent et la dernière saison de Game of Thrones, il est devenu pratiquement impossible de réellement donner de son temps à toutes les bonnes causes qu’on soutient sur les réseaux sociaux.

Deux entrepreneurs français ont compris ce déchirant dilemme et ont récemment lancé la plateforme Wistand. Tel qu’il est indiqué sur son site «Wistand, c’est l’outil qui vous permet de payer des personnes physiques que nous appelons les “messagers” pour vous représenter lors de manifestations auxquelles vous ne pouvez pas assister.»

Non, ceci n'est pas une joke!

ty - stock.adobe.com

Dans un article publié dans Le Parisien, Grégoire Laugier, une des personnes derrière le Uber de l’engagement social, résume le projet ainsi : «Sur cette plateforme, on peut “commander” un autoentrepreneur pour une manifestation précise, pour une durée définie, et lui faire porter le t-shirt de son choix avec un message personnalisé.»

Capture d'écran site Wistand

Les messagers coûtent 15 euros de l'heure et 20% de ce montant sert de commission au Airbnb de l’activisme politique.

Si cela peut sembler complètement ridicule au premier coup d’œil, Laugier précise que cela peut être très utile aux gens qui ne peuvent manifester pour des raisons médicales. 

C’est aussi pratique pour laisser savoir son mécontentement à propos d’enjeux qui se déroulent loin de chez soi. On peut lire sur le site : «Avec la mondialisation, les lieux de contestation sont trop éloignés du lieu de vie : gay-pride à Moscou, contestations écologistes contre un pipeline au Canada, une usine en Chine, etc.».

On est quasiment convaincus! 

Pendant la manif, vous pouvez suivre votre avatar humain et recevoir des photos et vidéos.

Astarot - stock.adobe.com

Bon, l’idée n’est peut-être pas complètement absurde (on fait de notre mieux pour être ouverts d’esprit, mais c’est pas facile).

Le concept reste cependant à prouver et même si on leur souhaite du succès, on peine à croire que cela pourra fonctionner à long terme. Mais bon, bien des gens ont douté de la viabilité de Facebook durant ses premières années.

Pour l’instant, on ne retrouve que quatre manifestations parmi la liste disponible sur le site. Elles ont toutes la mention «0 messagers potentiels».

Pour ceux qui voudraient être les premiers du Québec à offrir leurs services de messager, on vous conseille fortement de lire attentivement les conditions afin de bien comprendre dans quoi vous vous embarquez.
 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux