/sports/football/rougeetor
Navigation

Une joueuse étoile des Élans choisit le Rouge et Or

La joueuse de soccer Audrey Genois avait aussi l’UQAM dans sa mire

Audrey Genois
Photo courtoisie Audrey Genois
Ex-joueuse, Élans

Coup d'oeil sur cet article

Audrey Genois avait l’embarras du choix. C’est pourtant avec le Rouge et Or de l’Université Laval qu’elle poursuivra une carrière déjà bien entamée avec les Élans de Garneau.

Courtisée par toutes les équipes du RSEQ sauf McGill et Bishop’s en plus d’Ottawa, l’attaquante des Élans élue sur les équipes d’étoiles du RSEQ et du championnat canadien a tranché entre le Rouge et Or et les Citadins de l’UQAM au final.

« Plus jeune, je souhaitais évoluer dans la NCAA, mais j’ai changé d’idée au fil des ans, a raconté Genois. Je veux vraiment rester au Québec et les États-Unis ne m’intéressent plus. J’ai visité seulement Laval et l’UQAM. Mon idée était faite qu’il s’agirait d’une de ces deux équipes. »

L’incertitude concernant l’identité du prochain entraîneur-chef du Rouge et Or n’a pas influencé Genois. « Le critère le plus important était les études, a-t-elle expliqué. Je vais débuter mes études en kinésiologie et transférer par la suite en pharmacie. Je connais pas mal toutes les filles à Laval et je m’entends bien avec elles. Depuis que je suis toute jeune, je suis leurs activités. »

Le Rouge et Or rencontrera les six finalistes à la succession de Helder Duarte à compter de la semaine prochaine. Une douzaine de personnes avaient soumis leur candidature.

Genois a aussi songé à rejoindre son amie Ellie Lapointe qui porte les couleurs des Citadins. L’ancienne défenseure des Dynamiques de Sainte-Foy a été élue sur l’équipe d’étoiles des recrues du RSEQ.

« Elle aime beaucoup son expérience, le personnel d’entraîneurs et l’entourage de l’équipe. Elle me disait aussi que j’aurais plus la chance de m’améliorer. Si j’avais choisi l’UQAM, il aurait fallu que je transfère à Laval après deux ans en kinésiologie parce que le programme de pharmacie n’est pas offert. Cela aurait été plus compliqué. »

En trois saisons avec les Élans, Genois n’a connu les affres de la défaite qu’une seule fois. Garneau s’est incliné en prolongation en finale canadienne cette année devant les Cavalières de Champlain/Saint-Lambert.

« C’est ma seule déception parce que je n’aurais pas pu demander mieux pour ma dernière saison collégiale, a-t-elle souligné. On les avait battues en finale au championnat provincial, mais on a perdu au national. »

Viel indécise

Coéquipière de Genois avec les Élans, Laurie Viel est indécise. Elle hésite entre le Rouge et Or et les Carabins de l’Université de Montréal. « Mon choix sera basé sur mon programme d’études, a expliqué la demi-centre offensive native de Rivière-du-Loup qui a été choisie étudiante/athlète par excellence du circuit collégial Division 1 cette année. J’ai fait une demande en médecine dentaire aux deux endroits et j’attends mes réponses. »

Toutes les équipes du RSEQ ont courtisé Viel avant qu’elle réduise son choix à deux formations.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions