/entertainment/stage
Navigation

Du théâtre d’été à l’affiche de La Bordée

La pièce Le prénom lancera la saison 2019-2020

Rouge
Photo Guillaume Simoneau/Le Consulat Michel Nadeau et Steven Lee Potvin dans la pièce Rouge.

Coup d'oeil sur cet article

La Bordée présentera, pour la première fois de son histoire, du théâtre d’été. L’institution théâtrale du quartier Saint-Roch lancera sa 43e saison au mois d’août avec Le prénom.

Le directeur artistique Michel Nadeau avait envie, depuis son entrée en poste, en 2016, de tenter cette expérience.

« Je me disais que ça serait l’fun. C’est un test et j’ai hâte de voir », a-t-il lancé, lundi, lors du dévoilement de la saison 2019-2020. Une saison où Québecor agira à titre de partenaire pour une quatrième année consécutive.

Présenté l’été dernier à Alma, Le prénom met en vedette Maxime Beauregard-Martin, Ariel Charest, Paul Fruteau de Laclos, Nicolas Létourneau et Nathalie Séguin. La pièce sera à l’affiche du 6 au 31 août.

Succès au cinéma, Le prénom est une comédie où un des convives révèle, lors d’un dîner familial, son intention d’appeler son fils qui va bientôt naître Adolphe. Une décision qui ne fera pas l’unanimité. Pour cette 43e saison, Michel Nadeau a regroupé cinq pièces autour de la thématique « La beauté qui sauvera le monde », citation de Dostoïevski, que l’on retrouve dans le roman Les frères Karamazov.

« On sent que nous sommes dans une période de transition avec des inquiétudes et des préoccupations écologiques, économiques et politiques. Dans chacune des cinq pièces, il y a un personnage qui est aux prises avec cette idée d’un monde qui devrait changer », a laissé tomber Michel Nadeau.

En saison régulière

La saison « régulière » débutera le 17 septembre avec Lentement la beauté, où un fonctionnaire en mi-quarantaine réussira, au contact de la pièce Les trois sœurs, de Tchékhov, à mettre en mots le malaise qui l’habite. Un choc qui l’amènera à repenser sa vie.

Présenté du 29 octobre au 23 novembre, Hope Town, de Pascale Renaud-Hébert, raconte les retrouvailles d’une famille avec un fils que l’on croyait disparu. Une création qui pose une question : « A-t-on le droit de ne pas aimer sa famille ? »

Pascale Renaud-Hébert et Olivier Arteau seront frère et sœur dans la création Hope Town. 
Photo Guillaume Simoneau/Le Consulat
Pascale Renaud-Hébert et Olivier Arteau seront frère et sœur dans la création Hope Town. 

À l’affiche du 14 janvier au 8 février, Les mains d’Edwige au moment de la naissance est une des premières créations de Wajdi Mouawad.

La pièce, écrite avant Incendies, Forêts, Sœurs et autres pièces qui abordent la guerre et les conflits, raconte l’histoire de parents qui organisent une cérémonie où ils feront payer les gens afin qu’ils puissent être témoins de l’eau qui sort des mains de leur fille lorsqu’elle prie.

« C’est une pièce sur la révolte et la colère, mais aussi sur une forme de non-acceptation que tout peut être monnayable », a indiqué le metteur en scène Jocelyn Pelletier.

Marianne Marceau interprétera le rôle d’Edwige dans la pièce Les mains d’Edwige au moment de la naissance de Wajdi Mouawad.
Photo Guillaume Simoneau/Le Consulat
Marianne Marceau interprétera le rôle d’Edwige dans la pièce Les mains d’Edwige au moment de la naissance de Wajdi Mouawad.

Rouge, de l’auteur américain John Logan, s’intéresse à la relation entre le peintre Mark Rothko et son assistant, dans un projet de conception de la plus grande commande d’œuvre de l’histoire de l’art moderne. Un assistant décidera un jour de prendre sa place et d’affronter son maître. Présentée du 25 février au 21 mars, Rouge aborde les rapports complexes entre l’ancien et le nouveau, l’art et la gloire.

Made in Beautiful (Belle Province) mettra un terme à cette 43e saison du 14 avril au 9 mai 2020.

Présentée à Premier Acte, à l’hiver 2018, cette pièce d’Olivier Arteau, qui profitera d’une mise à jour et d’une réécriture, s’intéresse au legs que les générations précédentes ont laissé à la jeunesse québécoise d’aujourd’hui. Elle se déroule entre le référendum de 1995 et aujourd’hui.

Trois productions invitées, outre Le prénom, seront aussi présentées. On retrouve Les Hardings (28 novembre au 7 décembre 2019), Ici (10 au 14 décembre 2019) et L’Iliade (25 au 28 mars).


► Tous les détails entourant la 43e saison de La Bordée sont en ligne à bordee.qc.ca.