/travel
Navigation

Éviter le pire en voyage, c’est possible

Guillaume sans Destination
Instagram @guillaumesansdestination

Coup d'oeil sur cet article

 En collaboration avec   

  

  

  

Les vacances approchent? Peu importe la durée du séjour, partir à l’étranger est toujours euphorisant, électrique!  

Que l’on voyage en formule tout inclus de luxe ou avec son sac à dos, les préparatifs sont les mêmes. Malheureusement, l'adage «bikini et brosse à dents» s'applique rarement! Surtout dans mon cas, en parlant de bikini, bien entendu.                      

Pour se préparer au pire, voici quelques exemples et conseils qui vous éviteront bien des soucis une fois à destination.                      

  

Les papiers importants  

« Caramba, j’ai égaré mon passeport... »  

N’est-ce pas le cauchemar de tout voyageur? Bien entendu, une copie de celui-ci pourra vous éviter bien des problèmes. Celle-ci ne remplacera pas l’original, mais elle a l’avantage d’accélérer le processus de récupération. En cas de problème avec les autorités locales, elle pourra vous aider à confirmer la légalité de votre présence au pays.                      

Renseignez-vous à propos de votre destination. Plusieurs pays peuvent vous refuser l’accès si votre passeport expire six mois après la date d’entrée.                      

  

« Ayayaye, j’ai égaré mon téléphone... »  

Votre précieux téléphone intelligent dans lequel vous conserviez tous les renseignements concernant votre séjour a été perdu.                      

Vous ne pouvez pas prévenir la perte de ce dernier. Par contre, vous pouvez vous préparer en notant tous les renseignements importants au verso de votre copie de passeport :                                            

  •  Les adresses et le numéro de téléphone des hôtels que vous fréquenterez;                      
  •  L’adresse et le numéro de téléphone de l’ambassade ou du consulat qui pourra vous aider en cas d’urgence;                      
  •  Vos numéros de vols et de confirmation;                      
  •  Le numéro sans frais de votre compagnie de carte de crédit ainsi que celui de votre assureur;                      
  •  Sans oublier le numéro de votre dernière flamme!                                            

Pour être bien certain de tout avoir en main, envoyez-vous une copie de cette liste par courriel.                       

Guillaume sans Destination
Instagram @guillaumesansdestination

  

Liquidité                      

« Oh lala, j’ai perdu ma carte de crédit... »  

Assurez-vous d’avoir un minimum de deux cartes de crédit différentes rangées à deux endroits différents dans vos bagages. Bien entendu, la seconde doit avoir une marge d’emprunt assez grande pour vous permettre de continuer à voyager en cas de pépin. Idéalement, le montant pourra couvrir les frais pour de logement pour au moins cinq nuits en plus de couvrir le prix d’un billet d’avion acheté à plein prix en cas d’urgence.                      

Avant votre départ, n’oubliez pas de prévenir votre institution bancaire de votre itinéraire et de la durée de votre séjour. Ceci vous évitera de vous retrouver avec un compte bloqué pour prévention de fraude.                      

Puisque vous devez déjà passer au photocopieur pour votre passeport, pourquoi ne pas en profiter pour y scanner et photocopier votre permis de conduire et votre carte de crédit? Autrement, une photo conservée dans votre téléphone fera l'affaire.                      

  

« Oups, j’ai besoin d’argent comptant... »  

Vaut mieux avoir sur soi de l’argent comptant du pays que l’on visite. Heureusement, il y a pratiquement toujours des guichets automatiques à l’aéroport. En retirant directement au guichet lors de votre arrivée, vous éviterez les frais onéreux de conversion au bureau de change!                      

Si vous n’avez pas eu la chance de vous procurer des devises locales, sachez que l’argent américain est accepté dans la majorité des pays. Prévoyez un montant d’environ 100$, à garder dans le fond de votre sac ou même sous la semelle de votre chaussure. C'est peut-être ce qui a inspiré Félix Leclerc lorsqu'il chantait: «Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé...».                       

  

« Problème de catégorie majeure, je dois rentrer de toute urgence! »  

Les aléas de la vie peuvent mettre fin abruptement aux vacances. Si un proche parent a un pépin, il se peut que vous deviez prendre l’avion rapidement. Dans ce cas, appelez sans tarder votre assureur: il saura vous guider sur la marche à suivre.                      

Guillaume sans Destination
Instagram @guillaumesansdestination

  

Santé  

« Outch , je dois consulter un médecin... »  

Même les personnes les plus bienveillantes ne peuvent prévoir une malchance, surtout en voyage. Nul n’est à l’abri de blessures ou d'écorchures!                      

Les accidents les plus fréquents sont liés aux loisirs et aux transports. En effet, quiconque a déjà mis les pieds en Asie ou dans un pays de l’Amérique du Sud vous confirmera que là-bas, la gestion des transports et du risque est bien différente de la nôtre. Même circuler à pied peut être tout une épopée.                      

Une simple visite chez nos voisins du sud comporte elle aussi son lot de risques. Personne n’est à l’abri de se tordre une cheville en admirant les libertés prises par certaines statues!                      

Prenez rendez-vous avec votre médecin. Un bilan de santé bien à jour ainsi que des prescriptions préparées vous assureront un séjour confortable. Profitez-en aussi pour mettre à jour vos vaccins.                      

Pour partir l’esprit en paix, il est primordial de souscrire à une assurance qui couvre tout ce qui est relié aux soins nécessaires en cas de blessure, d'accident ou de maladie imprévue (évaluation, transport et traitement médical, hospitalisation, etc.).                       

  

« Oups, mon retour est retardé et je dois prendre mes médicaments... »  

Peu importe la durée de votre escapade, demandez à votre pharmacien de doubler votre prescription. Les médicaments doivent être gardés avec vous en tout temps, même durant le vol.                      

  

La modération est toujours un choix sensé!  

Informez-vous auprès de votre assureur avant de partir pour savoir si les activités que vous prévoyez faire sont couvertes et faites vos choix en conséquence. À noter qu’en tout temps et peu importe la destination, tout problème de santé ou accident lié à la consommation abusive d’alcool ne sera pas couvert par votre assurance voyage. De plus, même si le cannabis est légal au Québec, sachez que tout ce qui est lié à l'usage de drogue ne sera pas plus couvert.      

  

  

  

Confort  

« Oh non, mes valises ont du retard ou sont égarées... »  

Quelle malchance de débuter les vacances en attendant à côté du convoyeur à bagages avant de se rendre compte que le nôtre n'arrivera pas! Ne suffit que d’une escale ou d’un vol mal coordonné pour que vos valises soient égarées ou perdues.                      

Parfois, tout se règle en moins de deux jours, mais deux jours sans ses vêtements d’été à la plage peuvent être longs. Par exemple, si vous partez pour une destination balnéaire, glissez votre maillot et une paire de sandales dans votre bagage à main.                      

Si par malheur vos bagages semblent perdus à jamais, contactez votre assureur.                       

Le bonheur de sortir de sa zone de confort pour aller découvrir de nouveaux horizons ne sera pas le même si vous n’êtes pas préparé. Contactez Desjardins Assurances dès aujourd’hui pour remplir une soumission d’assurance voyage qui vous conviendra. Ne reste plus qu’à profiter de vos vacances bien méritées!