/news/transports
Navigation

Sur le mont Royal: les voitures circuleront, mais seront ralenties

Sur le mont Royal: les voitures circuleront, mais seront ralenties
Dominick Gravel/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Les voitures pourront continuer de rouler d’un côté à l’autre du mont Royal, mais la voie Camillien-Houde sera réaménagée en chemin de plaisance, ce qui ne facilitera pas la circulation.

C’est ce qui émane du rapport déposé jeudi par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), auquel la mairesse Valérie Plante s’est engagée à répondre positivement. Un chemin de plaisance comprend des aménagements pour inciter les véhicules à ralentir, par exemple une chaussée plus étroite.

Le rapport indique que l’interdiction de transit testée dans un projet pilote mis sur pied par la mairesse en 2018 a mené à des résultats «peu concluants», et n’est donc pas recommandée. Cette mesure avait été mise en place peu après le décès en octobre 2017 de Clément Ouimet, un cycliste de 18 ans happé mortellement sur la voie Camillien-Houde par un automobiliste américain qui avait effectué un virage en U interdit.

Mme Plante a accueilli favorablement les recommandations du rapport, énonçant qu’il signait «la fin de l’autoroute Camillien-Houde».

Dès cet été, des mesures seront mises en place pour améliorer la sécurité de la voie, a-t-elle annoncé, et les résultats d’une première réflexion sur l’aménagement du chemin pourraient être présentés l’an prochain.

Conclusions applaudies

Les consultations publiques sur les voies d’accès au mont Royal ont duré des mois, et 1873 avis écrits ont été déposés, ce qui constitue un taux record de participation pour l’OCPM.

Hélène Panaioti, directrice générale de l'organisme Les Amis de la montagne, a mentionné que la volonté de faire de l’axe Camillien-Houde/Remembrance un chemin de plaisance est «tout à fait en ligne avec la vision exprimée» par l’organisme, qui salue aussi les recommandations touchant la bonification du transport collectif et les mesures pour la cohabitation sécuritaire entre les différents types d’utilisateurs de la montage.

CAA-Québec, le seul organisme représentant spécifiquement des automobilistes à avoir fait la présentation d’un mémoire devant la commission, était heureux que les véhicules motorisés puissent continuer à circuler d’un côté à l’autre de la montagne et que des installations plus sécuritaires soient projetées.

«L’accessibilité universelle est un principe important, parce que le mont Royal appartient à tous les Montréalais», a mentionné la porte-parole Annie Gauthier.

«Il va fort probablement falloir que tous et chacun, nous changions nos comportements sur la montagne. Mais réduire les limites de vitesse et ajouter des mesures de sécurité, c’est bon pour les automobilistes et tous les autres utilisateurs de la route: personne ne veut être impliqué dans un accident, blesser ou tuer d’autres utilisateurs», a-t-elle souligné.

Aller plus loin

Chez Vélo Québec, on espère que la mairesse ira encore plus loin que ce que recommande le rapport.

«C’est elle qui décide, après tout. Elle a mentionné qu’elle voulait que Camillien-Houde ne soit plus une autoroute, c’est une bonne nouvelle. J’ai hâte de voir les mesures qui vont être prises», a dit Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de l’organisme.

Selon elle, la baisse de 75 % du nombre des voitures en semaine lors du projet pilote était une très bonne chose.

«Mais l’OCPM n’a pas l’air de traiter ça comme une bonne nouvelle [dans son rapport]», a-t-elle fait remarquer.

Mme Lareau est toutefois d’accord avec l’idée de transformer la voie en chemin de plaisance, et avec la réduction du nombre de cases de stationnement près de la maison Smith.

Selon l’OCPM, la transformation de la voie Camillien-Houde en chemin de plaisance permettra de mettre en valeur la montagne, tout en réduisant et en décourageant le transit automobile.

«En bref, [ce serait] un chemin qu’on emprunterait parce qu’il est agréable et non en quête d’un raccourci», a-t-on précisé.

- Avec la collaboration d'Elsa Iskander, 24 Heures

Recommandations principales de l'OCPM

  • Maintenir la circulation automobile sur l’ensemble de l’axe Camillien-Houde/Remembrance et le réaménager en chemin de plaisance
  • Rendre plus sécuritaire l’accès au belvédère Camillien-Houde et y réduire le nombre de stationnements
  • Revoir l’aménagement du segment de la voie encaissée entre les falaises
  • Retirer le nouveau chemin du réseau routier régulier et l’intégrer au parc du mont Royal, notamment en modifiant la signalisation
  • Réduire le nombre de places de stationnement à la maison Smith et mettre en place des navettes d’autobus à partir de stationnements en périphérie
  • Compléter le chemin de ceinture en aménageant la traverse piétonne prévue au-dessus de la voie Camillien-Houde
  • Aménager le belvédère Soleil du côté sud de la route, au sommet de la falaise
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.