/lifestyle/food
Navigation

La cuisine c’est de l’amour

Helene Lauredeau
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Hélène Laurendeau est une vraie passionnée. Elle en mange, comme on dit, de l’information nutritionnelle et culinaire. Collaboratrice à l’émission Ricardo depuis 15 ans, chroniqueuse à la radio de Radio-Canada, conférencière, auteure, cette femme attachante et professionnellement très respectée par l’ensemble des acteurs des métiers de bouche, vient de sortir un livre adorable, Je cuisine avec toi, aux Éditions Edito, en collaboration avec Catherine Desforges et illustré par Stéphanie Aubin.

Diététiste-nutritionniste depuis 25 ans, Hélène démocratise le langage scientifique afin de le transmettre à tous de façon claire et pédagogique.

Il n’est pas étonnant qu’elle s’adresse aux enfants qui souhaitent mettre les mains dans la pâte. Un livre sans recette, juste pour donner le goût et décomplexer les enfants face au monde culinaire, j’adore.

Questionnaire gourmand

Café ou thé ?

Café au réveil, thé vert en après-midi. Parfois, je triche (rire).

Hélène pendant notre entrevue prépare un bel espresso en plein après-midi.

Café-croissant ou gruau et fruits ?

Gruau et fruits, bon et plus nourrissant. Ça vous étonne (rire) ?

Beurre ou margarine ?

Beurre à 100 %. Doux.

Pain tranché ou baguette ?

Ça dépend. Pour déjeuner, pain tranché de miche artisanale 6 ou 9 grains, mais baguette blanche pour un bon jambon-beurre ou une fondue au fromage.

Fromage ou dessert ?

Fromage. N’importe lequel.

Viande ou poisson ?

Poisson et tous les fruits de mer, même si j’apprécie une bonne viande savoureuse à l’occasion (mais de moins en moins fréquemment).

Salade ou frites ?

Les deux. Moitié-moitié (rire)

Végé ou carné ?

Le monde des végétaux est si vaste et coloré, je ne me lasse pas de le découvrir ! Regarde les belles petites lentilles noires, des lentilles Beluga, c’est délicat. Les légumineuses ont beaucoup à offrir en saveur et en valeurs nutritionnelles, je m’efforce d’en découvrir, il y en a tellement.

Resto ou livraison ?

Resto. Sinon, on se fait un petit repas à la maison.

Caramel ou chocolat ?

Définitivement caramel : mou et au beurre salé, si possible.

Huile d’olive ou huile de canola ?

Canola pour les gâteaux, sinon olive pour la cuisson, les vinaigrettes, une sauce vierge...

Gâteau ou biscuit ?

Gâteau d’enfance à la vanille, crème au beurre, pas du tout fancy, surtout le matin de mon anniversaire, avec un verre de lait.

Gastro ou bistro ?

Assise au comptoir du bistro pour échanger avec le chef, le barman, un touriste de passage...

Bière ou vin ?

Vin. Mais j’ai découvert récemment l’accord bière et huîtres. Superbe.

Blanc ou rouge ?

80 % blanc, 20 % rouge.

Bulles ou cocktail pour l’apéro ?

Bulles, à l’apéro ou à n’importe quelle heure du jour...

Présente-moi ton accessoire de cuisine fétiche, et pourquoi l’avoir choisi.

Ma plaque de cuisson à induction : ultra efficace, précise, propre et sécuritaire. J’ai aussi un service de salière et poivrière que j’adore, des objets scandinaves qui ne laissent aucune graine ou brisure sur la table ou le comptoir lorsque je les utilise. C’est astucieux et très joli. Des bols en bambou que j’ai rapportés du Japon, juste de les toucher apaise, c’est superbe.

As-tu d’autres accessoires qui te facilitent la vie dans ta cuisine ?

Oui, comme un menuisier a ses bons outils. Dans mon coffre à moi : couteau de chef japonais, malaxeur KitchenAid, mélangeur Vitamix, robot Cuisinart, cuiseur à riz, pied-mélangeur, mandoline, grand mortier en pierre. Je n’ai pas trop de gadgets.

Pour toi, un repas et une soirée parfaite, c’est quoi ?

Une belle tablée avec famille et amis réunis autour d’un repas maison, de la bonne musique, et le temps qui s’étire au fil des anecdotes et des éclats de rire !

Essaies-tu tes recettes avant de les servir à tes invités ?

Pas toujours. C’est grave (rire) ? Je ne suis pas un chef, mais j’aime faire la cuisine, alors je m’applique, même lorsque c’est simple.

Raconte-moi la réalisation culinaire dont tu es la plus fière.

Osso Buco
Photo Adobe Stock
Osso Buco

Les plats traditionnels de famille que je prépare chaque Noël, ainsi que le repas sur mesure que j’aime offrir comme cadeau à mes enfants pour leur anniversaire. Ma choucroute que je laisse cuire à feu très très doux est toujours un succès. Un bon osso buco que j’ai fait à mes enfants dernièrement à l’occasion de leur visite.

Dis-nous que tu rates les choses à l’occasion et qu’il t’est déjà arrivé de servir un plat complètement raté...

La cuisine étant de l’amour, jamais je ne servirais un plat vraiment raté à ceux que j’aime. Récemment, j’ai dû recommencer une recette parce que je me suis rendu compte trop tard que mes noix étaient rances, grrr...

Meilleure expérience culinaire à vie ?

Chez Arpège à Paris
Photo courtoisie
Chez Arpège à Paris

Un lunch autour des légumes à L’Arpège, la maison du chef Alain Passard, à Paris (j’ai versé une larme en mangeant un simple gratin d’oignons), et une expérience inoubliable de poissons crus au minuscule restaurant de sushis du chef Hayakawa, à Tokyo.

Ça sentait quoi chez toi, dans la cuisine, lorsque tu étais petite ?

Ça sentait le bon bouillon et toute la cuisine maison de ma mère. C’est là où je faisais mes devoirs pour le bonheur de humer ses bons plats et de la voir cuisiner.

Fromage préféré ?

Le fromage de chèvre savouré au couteau, mais aussi toutes les pâtes fermes et dures : Beaufort d’alpage, Ossau-Iraty, parmiggiano reggiano, Piave, gruyère des grottes, vieux gouda, Louis d’or, cheddar vieilli de L’Isle-aux-Grues... Aucun accompagnement requis !

Carnets d’adresses

Tes restos préférés ?

Des petits restos de quartier où je me sens comme à la maison : Mile-Ex, Moccione, Vin Mon Lapin, Hoogan et Beaufort, Impasto/Gema, L’Express, Juni et Renoir aussi.

Resto préféré pour sortir en tête-à-tête ?

Je préfère laisser mon mari choisir une bonne bouteille de vin dans sa petite réserve et nous préparer un repas qu’on aime à la maison, comme des huîtres ou des pattes de crabe, suivi d’une salade de canard confit, flageolets et haricots verts. Sinon, pour les grandes occasions et pour se gâter avec mon amoureux, Le Mousso et le Club Chasse et pêche.

Resto préféré pour tes sorties en groupe ?

Le Monarque, que je viens de découvrir.

Resto préféré à l’extérieur de Montréal ?

La Bottega à Laval
Photo courtoisie, La Bottega
La Bottega à Laval

La Bottega à Laval, pour la formidable équipe en salle et la cuisine de saison du chef David Zaccardi.

Produits culinaires chouchous ?

J’en ai trop (rire) !

  • Côté marin : les pétoncles d’ici, sucrés, un délice.
  • Les huîtres avec un bon vin blanc.
  • Un bel onglet de temps en temps.
  • Un bon pain de chez Joe la croûte au marché Jean-Talon.

Recette fétiche ?

Pour faire plaisir à mes enfants, mes orecchiette au brocoli, ail, citron, parmesan et mes confitures maison chaque été. Pour mes amis : une fondue au fromage au chalet. Pour moi : des tomates ancestrales avec mozzarella di bufala, suivies de linguine alla vongole (palourdes, vin blanc). Le bonheur !

De quoi ne peux-tu pas te passer en cuisine ?

D’une grande variété d’herbes fraîches toute l’année : basilic, persil plat, coriandre, aneth, thym, romarin... et mon armoire à épices.

Gourmandise coupable ?

Les bonbons, mais sans une goutte de culpabilité. Je craque complètement devant des caramels mous, du nougat, des pâtes de fruits, de la réglisse... et j’assume.

Ton style de cuisine préféré ?

Simple, avec des ingrédients frais « top » qualité. Comme la cuisine méditerranéenne ou japonaise.