/news/society
Navigation

Nouveaux compteurs intelligents: des autochtones boudent Hydro-Québec

Bloc Hydro Québec
Photo MARIO BEAUREGARD

Coup d'oeil sur cet article

Un peu plus de 40 % des foyers autochtones de la province desservis par Hydro-Québec n’ont toujours pas de compteurs intelligents en raison notamment de réticences, a appris Le Journal.  

«Il y a des démarches qui sont entreprises. Le rythme n’est toutefois pas le même dans chacun des endroits pour plusieurs raisons et on souhaite le respecter», indique le porte-parole chez Hydro-Québec Cendrix Bouchard.    

«Dans certains cas, c’est le contexte politique de la communauté. Par exemple, en raison d’élection. Dans d’autres cas, il peut y avoir une réticence de la part de la population», poursuit-il.    

Hydro-Québec ajoute que la localisation de certains compteurs qui sont plus difficiles d’accès complique aussi la tâche.    

Depuis le début du déploiement à grande échelle des compteurs intelligents en février 2013, le fournisseur d’électricité a installé son système dans 11 725 foyers et entreprises sur 19 764 dans 32 communautés autochtones. Les autres territoires (23) possèdent un réseau énergétique autonome, précise la société d’État.    

Des impacts sur la santé  

Actuellement, on compte 13 communautés du Québec où moins de 30 % des foyers possèdent des compteurs intelligents. Il s’agit entre autres de Kanesatake, Obedjiwan, Mingan, Matimekosh, Manawan, Pessamit, Uashat-Maliotenam, Chisasibi et Waskaganish, peut-on lire dans les documents fournis par la société d’État.    

Par exemple, à Uashat-Maliotenam, sur la Côte-Nord, seulement 41 compteurs sur 1193 ont été changés. La situation est similaire du côté de Chisasibi, dans le Nord-du-Québec, où les employés d’Hydro-Québec n’ont installé que 20 compteurs de nouvelle génération sur une possibilité de 1403. À Pessamit, sur la Côte-Nord, 33 résidences sur 933 ont emboîté le pas.    

«Nous avions demandé à Hydro-Québec une étude complète sur l’impact sur la santé et en lien avec la sécurité de l’appareil. Nous n’avons obtenu aucune étude qui répondait à nos préoccupations», répond Jean-Charles Piétacho, chef de la communauté Mingan, pour expliquer sa réticence.    

Revendications  

Le chef de Matimekosh, aussi sur la Côte-Nord, aimerait pouvoir s’entretenir avec la haute direction chez Hydro-Québec afin de faire valoir d’autres revendications, notamment au sujet des barrages.    

«Il y a beaucoup de points qu’on aimerait discuter. On ne veut pas juste avoir la visite de travailleurs qui viennent installer des compteurs sans nous fournir d’explication. Ce n’est pas ce que l’on souhaite», dit Tshani Ambroise.    

La communauté autochtone de Wendake, située en banlieue de Québec, est parmi celles qui ont le plus adhéré au programme. Seulement 38 compteurs de l’ancienne génération n’ont pas encore été remplacés sur un total de 1124.    

La société d’État travaille toujours à présenter le projet aux élus et aux résidents qui sont plus réfractaires afin de recueillir «leurs préoccupations, exposer les avantages des compteurs communicants et transmettre les informations pertinentes».     

Communautés réfractaires    

Kanesatake   

  • Compteurs non remplacés : 480     
  • Parc total : 664       

Obedjiwan   

  • Compteurs non remplacés : 502     
  • Parc total : 521       

Manawan   

  • Compteurs non remplacés : 412     
  • Parc total : 418       

Pessait   

  • Compteurs non remplacés : 900     
  • Parc total : 933       

Uashat-Maliotenam   

  • Compteurs non remplacés : 1152     
  • Parc total : 1193       

Natashquan-Réserve   

  • Compteurs non remplacés : 225     
  • Parc total : 229       

Mingan   

  • Compteurs non remplacés : 214     
  • Parc total : 240       

Matimekosh   

  • Compteurs non remplacés : 122       
  • Parc total : 123       

Kawawachikamach   

  • Compteurs non remplacés : 224     
  • Parc total : 232       

Waskaganish   

  • Compteurs non remplacés : 669     
  • Parc total : 676       

 Waswanipi   

  • Compteurs non remplacés : 617     
  • Parc total : 621      

Chisasibi   

  • Compteurs non remplacés : 1383     
  • Parc total : 1403       

Listuguj   

  • Compteurs non remplacés : 787     
  • Parc total : 921