/world/pacificasia
Navigation

Pêche illégale: l’Indonésie coule des dizaines de bateaux

Pêche illégale: l’Indonésie coule des dizaines de bateaux
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Pontianak | L’Indonésie a commencé samedi à couler des dizaines de bateaux étrangers, notamment chinois, saisis pour décourager la pêche illégale dans ses eaux.

Jusqu’à 51 bateaux, venus notamment du Vietnam, de Malaisie et de Chine, seront coulés à différents endroits durant les deux prochaines semaines, ont indiqué des responsables. 

Plus d’une dizaine ont été sabordés samedi près de Pontianak, dans la province du Kalimantan occidental. 

Pour la ministre de la Pêche, Susi Pudjiastuti, cette action est nécessaire afin de montrer que l’Indonésie prend très au sérieux la lutte contre la pêche illégale. «Il n’y a pas d’autre moyen», a-t-elle assuré. 

Depuis l’entrée en fonction du président Joko Widodo en 2014, des centaines de navires de pêche étrangers capturés ont été coulés, une fois leur équipage évacué. Plus de la moitié de ceux-ci provenaient du Vietnam. 

Cette pratique a été suspendue durant quelques mois, mais a repris la semaine dernière quand un bateau des garde-côtes vietnamien a percuté un navire de la marine indonésienne qui tentait de saisir un chalutier illégal. Une dizaine de pêcheurs ont été arrêtés. 

«Si nous n’agissons pas fermement, ce sera pire. Je pense que ces collisions vont dégénérer un jour», a averti Mme Pudjiastuti. 

Jakarta est en conflit avec Pékin sur les ressources en poissons dans ce qu’elle estime être sa zone économique exclusive autour des îles Natuna, un archipel éloigné de ses côtes.