/travel
Navigation

Voyager pour garder l’équilibre

La plage de Gallix, à Sept-Îles, longue de 14 km, est pour Julie l’une des plus 
belles plages au monde.
Photo courtoisie La plage de Gallix, à Sept-Îles, longue de 14 km, est pour Julie l’une des plus belles plages au monde.

Coup d'oeil sur cet article

Deux femmes lui ont grandement donné l’envie de voyager. D’abord sa tante Danielle Bélanger qui a tout laissé derrière elle au Québec pour faire le tour du monde en voilier avec son mari, puis sa cousine Valérie Callaghan, qui, à 16 ans, est partie pour l’Allemagne pour ne plus jamais revenir. À son tour, l’animatrice Julie Bélanger a exploré l’Europe, Hawaï, le Mexique, et plusieurs petits paradis des Caraïbes.

Mais l’endroit qu’elle préfère le plus au monde demeure la Côte-Nord, là où elle a grandi. « Ses plages rivalisent avec les plus belles plages de la planète et devant l’immensité du paysage, on a l’impression d’être seul au monde », dit-elle avec une passion contagieuse.

Êtes-vous ce qu’on appelle une grande voyageuse ?

Je ne pourrais pas dire ça, car mon emploi du temps me demande d’être au Québec presque toute l’année. Par contre, dès que j’ai une chance de partir, je plie bagage. Découvrir d’autres horizons me permet de m’évader. C’est essentiel à mon équilibre.

Plus jeune, avez-vous voyagé en sac à dos ?

L’île Quarry de l’archipel de Mingan et ses fameux monolithes.
Photo courtoisie, Éric Marchand
L’île Quarry de l’archipel de Mingan et ses fameux monolithes.

J’étais trop craintive pour le faire. Mon premier grand voyage fut en Alberta. Quand j’ai vu les Rocheuses pour la première fois, je suis littéralement tombée en pâmoison ! À partir de ce moment-là, j’ai eu la piqûre pour le voyage. Et aujourd’hui, ce qui m’attire surtout en voyage est l’immensité des paysages.

Quels ont été vos plus beaux périples ?

Un voyage de noces à L’Hermitage Bay à Antigua !
Photo courtoisie
Un voyage de noces à L’Hermitage Bay à Antigua !

J’ai eu un coup de cœur pour le sud du Portugal. J’y ai passé des moments inoubliables, dont ce séjour à la Villa Jova à Albufera. C’est une ancienne demeure luxueuse convertie en hôtel. C’est là que mon conjoint et moi avons goûté à l’un des meilleurs repas de notre vie. Le genre de festin dont on se souviendra encore sur notre lit de mort ! Je rêve d’y retourner, comme j’ai envie également de revoir la Grèce et sa mer d’un bleu mauve d’une beauté indescriptible.

Vous êtes native de Port-Cartier sur la Côte-Nord. Parlez-nous de cette belle région.

La Côte-Nord
Photo Tourisme Côte-Nord, Mathieu Dupuis
La Côte-Nord

C’est l’immensité des paysages qui frappe d’abord et avant tout. Visiter la Côte-Nord, c’est se dépayser tout en restant au Québec. Les paysages font parfois penser à ceux de la Norvège. Tout est majestueux et on ne peut faire autrement que de se sentir tout petit devant ces magnifiques panoramas.

Vous en parlez avec tant de passion !

La plage de Gallix à Sept-Îles là où Julie Bélanger a passé son enfance.
Photo courtoisie
La plage de Gallix à Sept-Îles là où Julie Bélanger a passé son enfance.

C’est l’endroit où je me sens le mieux au monde. Il n’y a rien comme de prendre le traversier et une fois à Tadoussac, sentir l’odeur de l’eau salée, de la végétation ou encore des petits fruits. La région offre des kilomètres de plages désertes, ma préférée est la plage Gallix, là où j’ai passé mon enfance. Son sable est fin, doux, semblable à celui des plages de la côte est américaine, mais sans toutefois s’y entasser comme des sardines.

 

Les 5 incontournables de Julie sur la Côte-Nord

Le Café-théâtre Graffiti

Cette salle de spectacle est située sur une presqu’île. L’endroit est intime et chaleureux. Tous les grands artistes du Québec s’y sont produits.


L’Archipel-de-Mingan

Des macareux moines à l’île aux Perroquets dans l’archipel de Mingan.
Photo courtoisie, C. Allard
Des macareux moines à l’île aux Perroquets dans l’archipel de Mingan.

L’Archipel-de-Mingan avec ses monolithes est à voir au moins une fois dans sa vie. La région est peuplée de nombreux oiseaux, dont les macareux moines semblables à de petits pingouins.


Le casse-croûte du pêcheur

Ce petit resto typique offre les meilleurs fruits de mer en ville, et sa terrasse est en forme de cage à homard géante.

4, rue Maltais, Sept-Îles


Le Edgar Café Bar

Ce petit café avec vue sur la mer est très sympathique. Il n’est pas loin de la promenade du Vieux-Quai, à Sept-Îles. L’ambiance est cool, et la nourriture délicieuse.

490, avenue Arnaud, Sept-Îles


Le Pub Saint-Bernard

Ouvert tout récemment, ce pub apporte un beau vent de fraîcheur à Port-Cartier. Un endroit parfait pour prendre un bon repas entre amis.

15, rue des Pins, Port-Cartier


► Pour plus d’infos sur la Côte-Nord : tourismecote-nord.com


► Pour en savoir plus, suivez notre collaboratrice Marie Poupart sur Facebook.