/weekend
Navigation

Festival TransAmériques: un menu audacieux

Coup d'oeil sur cet article

Fidèle à ses habitudes, le Festival TransAmériques, qui en est à sa 13e édition, fera preuve d’audace et d’originalité de manière à ne laisser personne indifférent. Avec ses 23 spectacles d’ici et d’ailleurs, où diverses disciplines seront représentées, principalement le théâtre et la danse contemporaine, on lancera un cri du cœur et un appel au changement.

Soif

<i>Soif</i>
Photo courtoisie, Stéphanie Jasmin
Soif

C’est une création québécoise d’envergure, avec plus de 25 comédiens et musiciens sur scène, qui évoquera les grands enjeux collectifs de notre temps. La pièce, tirée du roman Soif de Marie­­-Claire Blais publié en 1995, sera mise en scène par Denis Marleau et Stéphanie Jasmin et s’étendra sur 4 h 30 (incluant l’entracte). « Nous sommes dans les soifs métaphoriques et dans une soif de justice », souligne Emmanuel Schwartz, l’une des têtes d’affiche de Soif. « On a envie de voir les choses changer ». Son personnage, un auteur, habite à Key West, où un drame surviendra autour de la naissance de son troisième enfant. « On assistera à une réunion de famille qui deviendra des plus complexes », ajoute-t-il. Les politiques d’immigration seront également l’un des enjeux de la pièce.

« C’est un travail monumental, c’est l’un des rôles les plus difficiles auxquels je me suis attaqué », confie Emmanuel Schwartz­­­, qui sera entouré notamment par Anne-Marie Cadieux, Dominique Quesnel et Monique Spaziani.

Soif, du 31 mai au 3 juin 2019 au Théâtre Espace Go

Constitution

<i>Constitutions</i>
Photo courtoisie
Constitutions

On aura le plaisir d’assister à une création de Christian Lapointe qui évoquera la constitution canadienne. Fiction ou histoire ? Le créateur entraînera ses spectateurs dans un exercice démocratique­­­ et politique qui touche l’ensemble du territoire québécois.

Constitution au Théâtre d’Aujourd’hui du 1er au 4 juin 2019

Spectacle d’ouverture

<i>Tous des oiseaux</i>
Photo courtoisie, Simon Gosselin
Tous des oiseaux

En ouverture du Festival se tiendra, du 22 au 27 mai au Théâtre Duceppe de la Place des Arts, Tous des oiseaux, une pièce de Wajdi Mouawad où le conflit israélo-palestinien sera mis de l’avant par l’entremise d’un couple et son impossible destin amoureux. Elle est arabe, alors que lui est israélien. Une tragédie s’annonce.

Comme chaque année, on présentera à compter du 29 mai un spectacle extérieur gratuit à la Place des festivals, où Martin Messier dirigera 60 danseurs dans un grand ballet de fin du monde.

Autres pièces à ne pas manquer

Parmi les autres spectacles à ne pas manquer, mentionnons Rather a ditch, traitant de la solitude profonde dans nos sociétés et mettant en vedette Céline Bonnier, dirigée pour l’occasion par la chorégraphe Clara Furey, à compter du 26 au 30 mai au Théâtre La Chapelle. Par ailleurs, Hidden Paradise, de Marc Béland et Alix Dufresne, qui se tiendra du 22 mai au 4 juin, évoquera les paradis fiscaux. Tandis que Quasi niente sera inspirée du film d’Antonioni, Le désert rouge, pour évoquer une femme à la dérive. La pièce tiendra l’affiche du 23 au 25 mai à l’Usine C.

Festival TransAmériques du 22 mai au 4 juin 2019

♦ Neuf premières mondiales

♦ Onze premières nord-américaines

♦ Des créateurs d’une douzaine de pays seront représentés

♦ Pour tous les détails : fta.ca