/sports/football
Navigation

«Une bonne préparation» mais pas de contrat

Le garde du Rouge et Or Samuel Thomassin heureux de son minicamp chez les Giants de New York

SPO-COMBINE CFL
Photo d'archives, Agence QMI Samuel Thomassin

Coup d'oeil sur cet article

LAKE FOREST, Illinois | Même s’il n’a pas obtenu un contrat, Samuel Thomassin a apprécié son expérience au minicamp des recrues des Giants de New York.

« Ça fait beaucoup de matériel à apprendre en peu de temps, mais je m’y attendais, a raconté le garde du Rouge et Or de l’Université Laval.

J’ai bien progressé toute la fin de semaine, et j’ai montré que j’étais capable d’assimiler de nouvelles notions rapidement. Le niveau de jeu est bon, et il n’y a pas de mauvais joueurs, mais affronter des gars comme Mathieu Betts et Vincent Desjardins te prépare bien. »

Camp des recrues des Alouettes

De retour à Québec, Thomassin complétera deux examens, lundi, qui avaient été repoussés en raison de sa participation au minicamp des Giants. Il se tournera ensuite vers le camp des recrues des Alouettes de Montréal, qui débutera le 14 mai.

« Ce fut une bonne préparation pour un camp de la LCF, même si je n’ai pas obtenu un contrat, a indiqué le choix de 2e ronde (19e au total) des Alouettes au dernier repêchage.

« J’ai appris beaucoup de nouveaux exercices et ce fut intéressant. J’ai aussi aimé les entraîneurs. Les Giants nous ont dit que nous étions sur leur radar si nous avons été invités et qu’il pourrait se passer quelque chose dans un an ou deux, même si ça ne fonctionne pas cette année. »

« Ça faisait business, et il y avait un grand écart avec la présence des hauts choix des Giants, d’une part, versus les agents libres et les joueurs invités comme nous, d’ajouter Thomassin. Mais nous avons été traités comme des rois à tous les égards. »

Le quart-arrière Daniel Jones (6e) et le plaqueur Dexter Lawrence (17e) effectuaient leurs premiers pas dans la NFL.

Trois autres Canadiens tentaient leur chance, soit le joueur de ligne offensive Drew Desjarlais, des Spitfires de Windsor, qui a été réclamé au 4e rang par les Blue Bombers de Winnipeg ; l’ailier défensif Robert Smith, des Golden Hawks de Wilfrid Laurier, qui a été choisi en 2e ronde par les Argonauts de Toronto ; et le receveur Shai Ross, des Bisons du Manitoba, réclamé au 5e tour par les Eskimos d’Edmonton. Personne n’avait reçu une offre.

« Drew était mon cochambreur et on a regardé le repêchage de la LCF ensemble, jeudi soir », a raconté Thomassin.