/news/currentevents
Navigation

Défibrillateur cardiaque interne défectueux: 5 millions $ en vue pour les victimes

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO – Un recours collectif a obtenu le feu vert de la Cour supérieure de l'Ontario, qui pourrait entériner en août prochain un règlement de 5 millions $ en dédommagement pour des milliers de Canadiens qui se sont vu implanter un défibrillateur potentiellement défectueux.

Au pays, environ 8900 Canadiens ont été opérés entre janvier 2010 et le 23 mai 2015 pour recevoir un défibrillateur cardiaque interne ou un appareil thérapeutique de resynchronisation cardiaque de marque Fortify, Fortify Assura, Quadra Assura, Unify, Unify Assura ou Unify Quadra.

Or, ces appareils, fabriqués par St. Jude Medical Inc., peuvent subir un épuisement prématuré de leur pile, avait averti Santé Canada en 2016. «Un épuisement prématuré des piles pourrait survenir soudainement, à n'importe quelle heure, n'importe quel jour et sans avertissement», avait expliqué le ministère.

À l'international, deux personnes avaient perdu la vie et une dizaine avait vécu un grave problème de santé en raison d'une défaillance de leur implant.

Le cabinet d'avocat torontois Waddell Phillips avait lancé un recours collectif à la suite de la découverte de ce problème. Cette procédure a été certifiée le 23 avril dernier, a expliqué le cabinet lundi, et la cause sera entendue le 1er août devant la Cour supérieure de l'Ontario.

Cette prochaine étape pourrait n'être qu'une formalité, puisque les avocats se sont déjà entendus avec St. Jude Medical Inc. et St. Jude Medical Canada Inc. pour le versement d'un dédommagement totalisant 5 millions $. La motion d'approbation du règlement doit toutefois être approuvée par la cour.

Les patients qui ont dû être opérés pour se faire retirer leur implant défectueux pourraient toucher environ 10 000 $, a précisé le cabinet d’avocats.

Les patients insatisfaits de l'entente de règlement peuvent soumettre leur opposition par écrit à Waddell Phillips ou s'exclure de l'action collective en remplissant un formulaire d'ici le 19 juillet.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.