/news/politics
Navigation

L’auteur franco-belge Éric-Emmanuel Schmitt est reçu à l’Ordre national du Québec

L’auteur franco-belge Éric-Emmanuel Schmitt est reçu à l’Ordre national du Québec
Photo AGENCE QMI, PASCAL DUGAS BOURDON

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | L’auteur franco-belge Éric-Emmanuel Schmitt a reçu de François Legault l’insigne de chevalier de l’Ordre national du Québec, lundi, pour «sa grande contribution à la littérature francophone».

Lors d’une cérémonie au Salon rouge de l’Assemblée nationale, le premier ministre a souligné que les écrits de M. Scmitt avaient fait «grandir» et «cheminer» beaucoup de Québécois.

«Vous êtes un amoureux de la langue française, mais aussi un amoureux du Québec. Et c’est réciproque: les Québécois vous aiment», a indiqué M. Legault, avant de remettre la distinction.

Si l’insigne est normalement remis à un Québécois, une personnalité étrangère peut également la recevoir pour avoir «contribué, à sa manière, à faire rayonner le Québec».

«Je pense qu’on peut dire qu’Éric-Emmanuel Schmitt n’est pas seulement Français, Belge, c’est aussi un Québécois», a ajouté M. Legault, qui a indiqué être lui-même un de ses fidèles lecteurs.

Né en 1960, à Lyon, en France, et docteur en philosophie, Éric-Emmanuel Schmitt a notamment signé des dizaines de pièces de théâtre, de romans, de recueils de nouvelles et de traductions françaises d’opéras. Il est l’un des auteurs francophones les plus lus et représentés dans le monde et ses œuvres sont traduites dans 45 langues et distribuées dans une cinquantaine de pays.