/portemonnaie/lifestyle
Navigation

Un plan d’entrainement pour mettre tes dettes K.-O.

Un plan d’entrainement pour mettre tes dettes K.-O.
Crédit: Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

En collaboration avec

 

Comme on arrive bien entraîné à un match de boxe, il faut entretenir ses finances si on ne veut pas subir un knock-out après un crochet bien placé d’une facture inattendue.

Si tes dettes semblent être dans une catégorie de poids intimidante, ne t’en fais pas trop. Tel Rocky, tu peux te relever du tapis et être couronné champion.

Entoure-toi d’une bonne équipe

Certes, il n’est jamais facile d’admettre qu’on est endetté.

Une étude américaine démontrait que 39 % des 18-34 ans s’endettent pour ne pas rater une sortie. 73 % des victimes du FOMO (fear of missing out/ peur de manquer une occasion) avouaient aussi cacher leur problème d’endettement à leurs proches.

Pas nécessaire d’en faire une story Instagram, mais il vaut mieux être transparent par rapport à ta situation financière plutôt que de continuer à faire l’autruche. Le soutien de ton entourage est un facteur clé vers la réussite de tes objectifs.

Pour de l'encouragement additionnel, la campagne #365joursdeBienÊtreFinancier a été lancée afin de promouvoir de saines habitudes financières.

Chaque jour pendant un an, des messages sur de multiples sujets (voyage, hypothèque, retraite) sont diffusés pour stimuler la discussion entre les internautes.

Une fois que tu es bien entouré, c’est le temps de monter sur le ring!

Un plan d’entrainement pour mettre tes dettes K.-O.
Crédit: Unsplash

 

Reconnais tes faiblesses et tes angles morts

Commence par analyser ta situation. Passe tes relevés de comptes des derniers mois au peigne fin et relève les dépenses qui auraient pu être évitées. 

Par exemple, des frais bancaires excédents peuvent venir gruger sournoisement ton revenu disponible.

La santé financière, c’est une question de faire des choix judicieux, pas de se priver à outrance.

Premier round: fais-toi un budget

Un plan d’entrainement pour mettre tes dettes K.-O.
Crédit: Unsplash

«Faire un budget et un bilan financier sont les premières choses à faire si on veut s’en sortir. C'est pas sorcier d'établir un budget. Il faut soustraire tes dépenses de tes revenus», selon Gopal Bernatchez, conseiller en sécurité financière de la Financière Sun Life.

Il faut trier les dépenses par catégories. Les inévitables, comme le loyer et l’épicerie, et les superflues, comme la quinzième paire de souliers dont tu pourrais te passer. 

Casse-toi pas la tête avec un fichier Excel. Plusieurs apps facilitent le suivi d’un budget en récupérant tes transactions à même tes comptes.

«Ensuite, fais une liste de tes dettes en les classant par taux d’intérêt (du plus haut au plus bas) et leur échéance». Cet exercice te permettra de mieux cerner où frapper l'adversaire (les dettes) pour ralentir sa cadence.

Deuxième round : après le calcul, l’attaque

Maintenant que tu connais bien ton rival, c’est le temps de l’envoyer dans les cordes et de marquer des points.

«Tu devrais rembourser les dettes à haut taux d’intérêt en premier, car ce sont elles qui te coûtent le plus», conseille Gopal.

Alors, décoche-leur un bon coup dans l’abdomen!

Troisième round : tenir bon jusqu’au bout

Les deux premiers rounds ne se sont pas passés comme prévu et les dettes ont plus de vigueur que tu le croyais? Il faut peut-être revoir ta tactique.

Pour mieux structurer ta stratégie, un prêt de consolidation est un outil intéressant qui te permet de rassembler les dettes en un seul financement, ce qui facilite la gestion du remboursement.

Le prêteur va sûrement exiger la fermeture de tes marges et cartes de crédit. On s’entend que l’idée ici est de payer tes dettes et non pas de remettre les soldes à zéro afin de remplir les comptes de nouveau.

Comme l’explique Gopal, l’endettement ne devrait pas nécessairement être un frein à l’épargne. Dans certains cas, investir dans un REER et utiliser le crédit d’impôt pour rembourser un petit solde de carte de crédit peut s’avérer une bonne stratégie.

Il faut cependant être prudent si les dettes sont trop élevées. Chaque situation diffère et on recommande de solliciter un expert, mais il vaut mieux concentrer ses efforts à 100 % sur le remboursement rendu à un seuil critique.

Sur ce, n’oublie jamais ce judicieux conseil de Rocky : «La vie ne se mesure pas à la force d’un coup que l’on peut asséner, mais bien au nombre de coups que l’on peut recevoir tout en continuant d’avancer». 

C’est prouvé, une mauvaise santé financière entraîne souvent des problèmes de santé mentale et physique. Alors, n’attends pas, prends-toi en main

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux