/world/europe
Navigation

Coincée pendant 48 heures dans un ascenseur, elle doit boire sa propre urine

Coincée pendant 48 heures dans un ascenseur, elle doit boire sa propre urine
Capture d'écran / Google Street View

Coup d'oeil sur cet article

Une préposée à l’entretien britannique qui était portée disparue depuis 2 jours a dû employer des méthodes extrêmes pour ne pas mourir de déshydratation alors qu'elle était emprisonnée dans un ascenseur.  

La femme dans la cinquantaine, à l’emploi d’une firme d'entretien ménager, a subitement disparu de son lieu de travail vendredi le 3 mai dernier.   

Celle qui est responsable de l’entretien dans un centre d’éducation aux adultes de Margate, dans l’est de l’Angleterre, n’avait donné donné aucun signe de vie à sa famille depuis cet après-midi fatidique.   

  

Selon ce que rapporte le Daily Mail, des membres de son entourage inquiets de sa disparition soudaine ont contacté la police, qui a finalement retrouvé l’employée coincée dans un ascenseur.   

Elle aurait été localisée dimanche en début d’après-midi, soit environ 48 heures après qu’elle se soit évaporée, aux yeux de sa famille.   

Selon les médias locaux, elle se serait blessée en tentant de s’échapper de son cachot inattendu.   

Coincée pendant 48 heures dans un ascenseur, elle doit boire sa propre urine
Capture d'écran / Google Street View

  

Prise au piège, elle n’aurait pas eu d’autre choix que de boire sa propre urine pour éviter une déshydratation certaine.   

Le conseil de ville, qui administre l’immeuble où l’incident s’est produit, et l’employeur de la dame ont déclenché une enquête pour tenter de faire la lumière sur les circonstances y ayant mené.   

Ces derniers assurent que la victime obtiendra tout le soutien nécessaire et que des enseignements seront tirés de cette mésaventure.


Peut-être aimerez vous aussi: