/finance/business
Navigation

Des succursales supplémentaires et un nouveau concept pour Chocolats Favoris

Le président de Chocolats Favoris, Dominique Brown, à la succursale du boulevard de l’Ormière, mercredi.
Photo Jean-Francois Desgagnés Le président de Chocolats Favoris, Dominique Brown, à la succursale du boulevard de l’Ormière, mercredi.

Coup d'oeil sur cet article

Chocolats Favoris, qui souffle ses 40 bougies, appuie sur le champignon. L’entreprise veut ouvrir une dizaine de succursales au Québec et un nouveau concept de point de vente de crème glacée verra le jour dans un supermarché IGA, a appris Le Journal.

«Au cours des derniers mois, nous avons beaucoup travaillé pour amener l’entreprise à un stade qui allait nous permettre de passer à la deuxième phase de notre plan de croissance. Dans une compagnie, on ne peut pas continuer à faire les choses de la même manière éternellement», indique le président, Dominique Brown.

C’est avec l’aide de particuliers que Chocolats Favoris souhaite aujourd’hui continuer à prendre de l’expansion au Québec. L’entreprise est notamment à la recherche de franchisés pour ouvrir des succursales à Val-Bélair, à Sorel, à Rimouski, à Saint-Georges-de-Beauce, à Sept-Îles, à Shawinigan, à Victoriaville, à Rivière-du-Loup et à Delson.

Elle regarde aussi pour faire un petit dans un centre commercial de la région de Québec. Mais motus et bouche cousue sur l’endroit, pour le moment.

«Un entrepreneur local qui est implanté dans sa communauté va faire toute la différence. Il va opérer un Chocolats Favoris beaucoup mieux que nous pourrions le faire», estime M. Brown, précisant avoir développé pour la première fois ce modèle d’affaires du côté de Val-d’Or. Cette 45e succursale du groupe a ouvert en avril dernier.

«C’est la première fois que nous nous associons avec un franchisé indépendant, qui ne possède qu’une succursale. À Québec, cela fait déjà plusieurs années nous travaillons avec le Groupe Afiniti», note M. Brown. «Assurément qu’on va regarder aussi pour avoir des franchisés à l’extérieur de la province», ajoute-t-il.

Comme autres éléments qui servira comme moteur pour propulser l’enseigne au Québec et au Canada, Chocolats Favoris a développé différents modèles de succursales au cours des derniers mois, soit le classique (d’au moins 1800 pieds carrés), le comptoir et le Chocolats Favoris mini (500 à 1000 pieds carrés).

Format mini

C’est d’ailleurs un format mini qui installera ses pénates le 1er juin pour la saison estivale dans le supermarché IGA des Sources de Boischatel. Un premier concept du genre qui pourrait rapidement prendre de l’expansion si la demande est au rendez-vous.

«C’est à l’intérieur de l’épicerie. Il va y avoir toute notre offre de crème glacée et de restauration», explique l’homme d’affaires. «C’est quelque chose que je considère qu’il y a énormément de potentiel. Il y a beaucoup d’épiceries dans le monde», poursuit-il.

Au cours de la dernière année, ce sont une quinzaine de nouveaux Chocolats Favoris qui ont ouvert leurs portes à travers la province, mais aussi chez nos voisins de l’Ontario. Pour l’expansion à l’extérieur du Canada, le projet est toujours dans les cartons.

«La vérité, c’est que la majorité de la croissance de Chocolats Favoris se fera maintenant à l’extérieur du Québec», affirme M. Brown. «Nous avons encore comme objectif de sortir du Canada. Il y a toutefois plusieurs choses à mettre en place et il faut être prêt. Il faut s’adapter au marché. Nous l’avons vu avec l’Ontario», poursuit celui qui vise toujours un chiffre d’affaires de 100 millions $ en 2020.

Quant à une possible entrée en bourse pour soutenir les projets de croissance de l’entreprise, le président répond qu’il s’agit encore d’une option.

Prix de la franchise

Chocolats Favoris classique

  • Frais de franchise : 50 000 $
  • Investissement : 550 000$

Chocolats Favoris comptoir

  • Frais de franchise : 35 000$
  • Investissement : 450 000$

Chocolats Favoris mini

  • Frais de franchise : 25 000$
  • Investissement : 350 000$

Source : Chocolats Favoris