/sports/baseball/capitales
Navigation

Capitales: distinguer les hommes des enfants

Capitales: distinguer les hommes des enfants
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

Les Capitales de Québec affronteront, coup sur coup, deux équipes de la Ligue Can-Am de baseball indépendant en matchs hors-concours en fin de semaine: les Aigles de Trois-Rivières samedi après-midi, à Sainte-Marie, et les Champions d’Ottawa dimanche, à Coaticook. L’occasion idéale, selon Patrick Scalabrini, de «distinguer les hommes des enfants».

S’il souhaite offrir un bon produit, un bon match, aux partisans mariverains, le gérant a tout de même indiqué que le résultat de la rencontre lui importait peu. «À la fin de l’année, qu’on gagne ou qu’on perde samedi et dimanche, je ne m’en rappellerai probablement pas. Ce week-end, ce seront plutôt des journées de tests. Il y a plusieurs gars qui se battent pour des postes, c’est là qu’on verra qui le mérite», a précisé Scalabrini, la veille du premier affrontement.

Une attaque dangereuse

Selon les dires de l’entraîneur des Capitales, les Aigles de Trois-Rivières se sont beaucoup améliorés depuis l’an passé. «J’ai parlé avec T.J. Stanton [gérant des Aigles] et apparemment, il s’est équipé de plusieurs frappeurs de puissance pour claquer de bons circuits, ce qui n’est pas nécessairement notre cas. Ils seront dangereux de ce côté-là. Ils ont aussi quelques bons lanceurs partants.»

Absence prolongée

De leurs côtés, les trois joueurs de Cuba qui devaient arriver à la fin de la présente semaine sont toujours coincés au sein de l’état insulaire. Si bien que Patrick Scalabrini commence à douter que Yordan Manduley, Vladimir Garcia et Stayer Hernandez soient présents pour le premier match de la campagne. «Ça devient épeurant. Ça risque d’être serré pour le début de la saison.»