/lifestyle/health
Navigation

Fumer la cigarette peut faire rapetisser votre pénis, selon un urologue

Une raison de plus pour arrêter!

GEN-LOI-TABAC
PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Les produits chimiques contenus dans les cigarettes ont une panoplie d’effets néfastes, et pourraient notamment entraîner le rétrécissement du sexe masculin. Explications.

Dans une entrevue accordée au média britannique Mirror Online, l’urologue réputé Marc Laniado a indiqué que les dysfonctions érectiles et le rétrécissement du pénis causés par le tabagisme ne sont pas aussi rares qu'on pourrait le croire. 

«Pour avoir une érection rigide, vous devez avoir une bonne circulation sanguine. Les fumeurs, eux, sont plus susceptibles de souffrir d’athérosclérose dans leurs vaisseaux sanguins, y compris ceux du pénis, ce qui réduit considérablement la circulation du sang», a-t-il expliqué.  

«Les produits chimiques dans la fumée peuvent aussi avoir un effet sur la fermeté des érections. La nicotine rend les vaisseaux sanguins plus étroits, de façon temporaire et éventuellement permanente», a-t-il ajouté. 

Selon Laniado, les hommes se disent couramment: «Il me semble que mes érections ne sont plus aussi bonnes qu’avant. Je ne me réveille plus en érection le matin, comme je le faisais auparavant», ou encore: «Mon pénis n’est plus aussi dur qu’avant lorsque j’ai des relations sexuelles.»

«Ils remarquent aussi que leur pénis devient plus petit alors qu’ils vieillissent, puisque fumer empêche la bonne circulation du sang dans le phallus et que cela empêche, à son tour, les érections nocturnes qui sont nécessaires pour étirer le pénis et lui donner sa bonne longueur», a-t-il affirmé.  

«En résumé, fumer la cigarette peut faire en sorte que votre pénis apparaisse plus petit ou, dans les faits, DEVIENNE plus petit», allait-il conclure, avant d’avoir une petite pensée pour les femmes.  

Le spécialiste a poursuivi en déclarant que les hommes ne sont pas les seuls à en subir les impacts: «L’excitation sexuelle féminine, lorsqu’on y pense, est aussi affectée par la circulation sanguine dans la région génitale.»

Bref, ne fumez pas. 

Sondage
Fumez-vous?

Oui

Non

Allez-vous continuer?

Oui

Non