/lifestyle/techno
Navigation

Montre Apple Watch et iPhone, la paire indispensable pour vos activités [TEST TECHNO]

Coup d'oeil sur cet article

Les téléphones intelligents et les applications que nous utilisons sont certes très pratiques, mais celles qui mesurent nos activités le sont davantage.

Aujourd’hui, voici mon compte rendu du mariage «sport-santé» entre l’Apple Watch et l’iPhone.

Pendant trois jours, une quinzaine de journalistes et moi avons essayé et testé le mariage entre la montre Apple Watch série 4 et le téléphone intelligent iPhone XS dans trois activités dans l'Ouest canadien. 

Au menu, ski alpin, jogging et yoga et, bien entendu, les applications.

L’objectif de l’événement médiatique organisé par l'entreprise visait à tirer le maximum du potentiel des fonctions de la montre Apple Watch série 4 et l’une ou l’autre des applications des téléphones intelligents du géant Apple.

Appli Snoww

Pendant longtemps, j’utilisais l’appli Ski Tracks sur iPhone, facile d’utilisation et précise, sauf pour calculer l’inclinaison.

En avril dernier cette fois, c’est l’appli Snoww que nous avons utilisée pour calculer nos performances en glisse (vitesse, dénivelé, kilométrage, etc.), mais aussi pour skier en groupe.

Très complète, cette appli sociale de ski permet entre autres de se géolocaliser sur le domaine skiable, de calculer la dépense d’énergie avec l’appli Santé, de partager des photos et d’établir des classements pour chaque mesure.

Toutes les données de votre journée de ski (heures debout, énergie en activité et au repos, distance, etc.) ou autre sport sont ajoutées à l’appli Santé du iPhone ainsi que vos données obtenues par le capteur de rythme cardiaque sous la montre Apple Watch.

Les accessoires

Ce fut également l’occasion d’essayer des accessoires comme une tige extensible, un harnais pour porter le téléphone au niveau du thorax et des objectifs grand-angles pour iPhone.

Ici, il faut choisir, ou bien on fait du ski ou du cinéma, mais pas les deux en même temps.

La tige et le harnais pour filmer, en ski ou non, les résultats vidéo sont toujours décevants.

Tous ces enregistrements pesant des centaines de mégaoctets virent à la corbeille.

Si vous voulez être filmé et photographié, demandez à un ami ou quelqu’un qui sait manier ses a

Pour le jogging

Autre activité au programme, la session de 45 minutes de jogging sur piste cyclable et en forêt a permis de mesurer la consommation de calories, le rythme cardiaque, la distance et la durée de course (dans mon cas, 9,5 km, 856 kcal).

Autre donnée cardiaque souvent négligée, mais en même temps un très bon indicateur de santé, celle du rythme cardiaque au repos. 

Des battements trop élevés en absence d’activité physique sont révélateurs d’un problème, par exemple la tachycardie.

La montre est conçue pour prévenir son porteur d’un rythme anormal.

Activité : l’appli antisédentarité

Nous travaillons beaucoup, mais ne bougeons pas assez.

Avec une montre numérique au poignet, l’appli Activité nous pousse à nous lever à intervalle régulier, à atteindre un minimum d’activité physique chaque jour.

L’appli Activité qui me suit pas à pas me rappelle de me lever, de bouger et de m’entraîner au moins 30 min par jour.

À ce propos, l’inactivité physique et son corollaire – l’excès de poids – seront la deuxième cause de cancer évitable, selon une étude parue aujourd’hui.

Évitable, parce que les cancers prennent leur source dans nos comportements sédentaires et de mauvaise alimentation.

«Ces résultats permettent d’estimer que près de 60 % de cas de cancer additionnels seront dus à des causes évitables d’ici 2042. Si plus de Canadiens avaient un poids santé, environ 110 600 cas de cancer pourraient être évités d’ici 2042» précise l’étude de la Société canadienne du cancer, reprise par TVA

Les frais de cet événement ont été couverts par Apple.