/entertainment/stage
Navigation

25 ans à défricher

Du théâtre sous toutes ses formes pour la saison 2019-2020 de Premier Acte

Les comédiennes Ariel Charest, Sarah Villeneuve-Desjardins et Léa Aubin dans un extrait de la pièce Amour Amour.
Photo Ariane Lehoux-Traversy Les comédiennes Ariel Charest, Sarah Villeneuve-Desjardins et Léa Aubin dans un extrait de la pièce Amour Amour.

Coup d'oeil sur cet article

Premier Acte a choisi de ne pas souligner de façon spéciale son 25e anniversaire. Il célébrera en continuant d’offrir du théâtre contemporain sous toutes ses formes.

« Notre saison 2019-2020 va vraiment être une saison Premier Acte avec une programmation qui correspond à notre ADN de défricheur et de découvreur de nouvelles affaires », a lancé le directeur général et artistique Marc Gaudreau.

La majorité des collectifs qui seront en vedette lors de cette 25e saison mettront les pieds pour la première fois dans le petit théâtre de l’avenue de Salaberry. Il s’agit, pour la plupart, de jeunes compagnies et de jeunes artistes qui sont en début de carrière.

« On essaie toujours d’aller chercher ce qui, sur papier, nous semble le plus prometteur », a-t-il indiqué.

Les artisans derrière la saison 2019-2020 de Premier Acte.
Photo Ariane Lehoux-Traversy
Les artisans derrière la saison 2019-2020 de Premier Acte.

Fièvre lancera cette saison d’anniversaire, le 24 septembre, avec une création qui aborde les enjeux liés à la relation d’aide et à la santé mentale. Un spectacle avec humour et tendresse, et pour calmer la fièvre.

Amour Amour suivra, du 22 octobre au 2 novembre, avec une réflexion sur l’opposition entre conditionnement, uniformisation et identité, marginalité et liberté.

« C’est un univers un peu dystopique où l’on retrouve une bande d’individus qui essaient de se redéfinir pour essayer de créer une communauté où ils vont peut-être vivre plus dans la tolérance et dans l’équité », a expliqué l’auteur et metteur en scène Gabriel Cloutier-Tremblay.

Les sœurs Amar

Du 12 au 30 novembre, les sœurs Claude, Florence et Laura Amar, issues du théâtre, du cirque et de la musique, raconteront, avec Nikki ne mourra pas, l’histoire d’une jeune fille de 17 ans qui vit seule avec une mère qui sombre progressivement dans l’alcoolisme et la dépression.

Les contes à passer le temps seront de retour pour une neuvième édition, du 13 au 30 décembre, à la Maison historique Chevalier. Six nouveaux contes seront présentés, dont un qui est concocté par Anne-Marie Olivier, marraine de cette tradition des fêtes.

.ES lancera l’année 2020, avec une autofiction qui questionne la relation entre les femmes et le pouvoir.

Prix Pulitzer de théâtre

À l’affiche du 11 au 15 février, Contre la suite du monde a pour origine un sondage, réalisé en 2016, où 60 % de la population a répondu se sentir exclue de la société.

« On compare souvent le spectacle à une radio qui cherche sa fréquence ou à une télé qui zappe. On essaie de donner une impression de notre monde en ce moment », a indiqué Claire Renaud, coauteure et commetteuse en scène.

La comédie dramatique À l’affiche, présentée du 25 février au 14 mars, suit trois jeunes employés d’une salle de cinéma qui tentent de se définir à travers leur amour pour le 7e art. Écrite par la dramaturge américaine Annie Baker, la pièce a remporté le prix Pulitzer de théâtre en 2014.

Inspirée de l’œuvre culte Fight Club, la pièce Food Club abordera, du 24 mars au 4 avril, le rapport malsain que l’on entretient, en tant que société, avec la nourriture.

Paul Fruteau de Laclos et Valérie Boutin sont les auteurs de Meet_inc. qui proposera une vision décapante du monde du travail.
Photo Ariane Lehoux-Traversy
Paul Fruteau de Laclos et Valérie Boutin sont les auteurs de Meet_inc. qui proposera une vision décapante du monde du travail.

Meet_inc. mettra un terme à cette 25e saison, du 14 au 25 avril, avec une vision décapante du monde du travail

« Un show par l’élite pour l’élite », a précisé, avec ironie, l’auteure et comédienne Valérie Boutin.


► La programmation détaillée est en ligne à premieracte.ca