/lifestyle/books
Navigation

«Ghost in Love»: voici un extrait exclusif du nouveau roman de Marc Levy

Marc Levy
Photo courtoisie, Antoine Verglas Studio 2021 Marc Levy

Coup d'oeil sur cet article

Que feriez-vous si un fantôme débarquait dans votre vie et vous demandait de l'aider à réaliser son voeu le plus cher? Et si en plus, ce fantôme était votre père? 

L'écrivain français Marc Levy invite les lecteurs à le suivre dans une aventure qui donne envie de croire que les liens amoureux les plus forts ne se brisent jamais dans son nouveau roman, Ghost In Love.  

Ce 20e roman, délicieux du début à la fin, est une invitation à suivre Thomas, un pianiste talentueux, dans une quête extraordinaire.  

Fidèle à notre tradition, l'écrivain français aux 45 millions de livres vendus dans le monde partage un extrait de son nouveau roman avec les lecteurs du Journal, en avant-première. Merci! 

En librairie le 17 mai. 

Extrait de Ghost in Love  

«Tu avais huit ans, je préparais ton petit déjeuner pendant que tu rassemblais tes affaires dans ton cartable. Tu es entré dans la cuisine, j’ai entendu tes pas dans mon dos et je me suis retourné. Tu m’as fixé de tes grands yeux et tu m’as posé une question : «Dis, Papa, c’est quoi être un père?» 

Je suis resté silencieux, avant de te demander : «Tu veux des œufs?». J’étais bien incapable de trouver les mots simples que tu attendais. Ma réponse se trouvait ailleurs, dans le sourire que je t’adressais, dans mes yeux aussi, dans le besoin de savoir ce qui te mettrait en appétit, pas seulement pour ton petit déjeuner, mais pour le reste de la journée et pour toutes celles à venir. C’était peut-être cela être un père, mais je ne savais pas comment te le dire. Une table de cuisine et quarante ans nous séparaient. En te regardant, j’ai pensé que j’aurais dû renoncer plus tôt à mon égoïsme de jeune homme, rencontrer ta mère plus tôt et te concevoir aussi plus tôt. Aurions-nous été plus proches si notre écart d’âge avait été moins grand? Je n’ai probablement jamais su répondre à ta question, mais je n’ai jamais non plus cessé de me la poser. Il a fallu que je disparaisse pour que tu commences à chercher par toi- même, à fouiller le trésor de nos moments vécus, de nos conversations, à rassembler ces souvenirs endormis, comme tu rangeais tes cahiers dans ton cartable, à vouloir enfin nous connaître. Est-ce cet étrange jeu de la vie qui me fait renaître aujourd’hui, pour nous relier enfin? Maintenant que, bien plus que mon fils, tu es devenu un homme.» 

Ghost In Love, Marc Levy. Éditions Robert Laffont/Versilio, 360 pages.