/sports/soccer/impact
Navigation

Impact: pas de faveur

Evan Bush
Photo d'archives, PIerre-Paul Poulin Evan Bush

Coup d'oeil sur cet article

CINCINNATI | Evan Bush était abasourdi par la décision des officiels de refuser le but marqué par Maxi Urruti pour cause de hors-jeu.

« On s’est retrouvés en mauvaise posture après sept minutes, a-t-il dit au sujet du début du match de son équipe. On a ensuite marqué ce qu’on pensait être le but égalisateur, et je ne sais pas ce qui s’est passé.

« Vous souriez parce que vous avez vu la reprise, vous aussi, a-t-il lancé aux journalistes devant lui. C’est un but même si on nous dit le contraire. On ne nous a pas fait de faveur, ça, c’est sûr. »

Samuel Piette est d’avis que l’officiel principal, Joseph Dickerson, se devait de consulter lui-même la séquence plutôt que de s’en remettre au juge vidéo, Sorin Stoica.

« Pour moi, il n’y a pas de hors-jeu. L’arbitre au centre doit se protéger et aller voir la vidéo pour prendre la décision finale. Si ça avait été 1 à 1 à la mi-temps, ça n’aurait pas été le même match. »

Intègre

Cela dit, Bush n’a pas tenu à lancer la pierre à Stoica, qui a pris la décision qui s’est avérée finale. Rappelons que Bush, tout comme Stoica, est originaire de l’Ohio.

« Je le connais depuis l’école secondaire et j’ai une bonne relation avec lui. Je ne crois pas aux théories du complot. »

« Je lui donne le bénéfice du doute, je crois qu’il est très intègre, mais je crois que quelqu’un l’a échappé. Je pensais que c’était sur le tir au but qu’il y avait un hors-jeu, mais c’était sur [Daniel] Lovitz, qui a fait la passe, et il n’était pas hors jeu. »

Pas douloureux

C’est donc surtout un sentiment d’injustice qui régnait dans un vestiaire pas si abattu que ça par la défaite.

« Il y avait de la fatigue de notre côté, on n’a pas été dans notre meilleur jour, mais il ne faut pas prendre ça comme une grosse défaite qui va faire mal », a insisté Samuel Piette.

« Il y a plusieurs façons de regarder ce match. Les buts que nous avons accordés n’étaient pas géniaux, surtout le premier parce que nous étions en position de défense », a ajouté Bush.