/sports/baseball/capitales
Navigation

Les Capitales remportent un festival offensif

Les Capitales remportent un festival offensif
Photo Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Grâce à une septième manche de 10 points, les Capitales de Québec ont eu le meilleur sur les Aigles de Trois-Rivières au compte de 15 à 11, samedi après-midi, dans un match préparatoire tenu à Sainte-Marie.

L’ambiance était à la fête dans la municipalité beauceronne, alors qu’elle célébrait l’ouverture d’un nouveau parc de baseball, le Stade Julien-Faucher. Les partisans de jeux offensifs ont été servis.

«Il y a eu beaucoup de choses positives, bien sûr notre offensive, nous avons été solides au bâton, a indiqué le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, après la rencontre. Plusieurs gars qui se battent pour des postes ont très bien fait. Godbold (Andrew) a été le héros du match avec plusieurs points produits. Ça me rassure beaucoup, parce que nous avons besoin de lui.»

Le voltigeur de 27 ans a connu une journée sensationnelle au bâton. Il a produit six points, notamment grâce à un coup de circuit. Il a d’ailleurs participé à la productive manche des siens.

«Dix points en une seule manche, c’est très rare et ça arrive seulement en match hors-concours, a noté Scalabrini. T.J. (Stanton, le gérant des Aigles) aurait changé de lanceur en saison. En match hors-concours, on ne veut pas utiliser tout notre personnel de lanceurs, parce qu’un lanceur a de la difficulté.»

Les débuts de Scott Richmond et Tyler Olander

Le vétéran québécois et entraîneur des lanceurs, Karl Gélinas, a lancé ses premières manches avec les Capitales, cette saison.

«Je suis content de la manière dont je me suis senti sur la butte, a-t-il dit. On ne lance pas comme on lance dans un match de saison. On essaie des nouveaux tirs, j’ai travaillé mon changement de vitesse. On est rouillé un petit peu à ce temps-ci de l’année, mais je suis content.»

Le vétéran lanceur de 39 ans, Scott Richmond, effectuait ses premiers pas dans l’uniforme bleu-blanc-jaune des Capitales. L’artilleur s’amène à Québec avec 169 manches lancées en carrière dans les ligues majeures. Il a évolué avec les Blue Jays de Toronto, de 2008 à 2012.

«C’est un gars d’expérience, qui a joué beaucoup de baseball, il sait ce qu’il fait, a remarqué Gélinas. Il se sentait bien physiquement et c’est ça l’important en début de saison. Il veut le bien des gars, et il ne se gêne pas pour donner des conseils aux plus jeunes.»

C’étaient aussi les débuts du géant de 6 pi 9 po et 280 lb, Tyler Olander, qui est venu lancer quelques balles en huitième. Ce ne fut pas un début très impressionnant pour Olander, qui a accordé quatre points, en une seule manche.

«Olander est encore ‘’un projet’’ pour nous, a révélé Gélinas. J’ai vu des belles choses, mais aussi des moins belles. Par contre, ça vaut la peine de le revoir, et lui donner une autre chance.»

Pour leur prochaine partie préparatoire, les Capitales affronteront les Champions d’Ottawa, dimanche, à Coaticook.