/sports/others
Navigation

Jennifer Abel s’offre l’or au 3 m individuel

Jennifer Abel s’offre l’or au 3 m individuel
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir terminé au pied du podium à la Série mondiale de Montréal il y a deux semaines au 3 m individuel, la plongeuse, Jennifer Abel, s’est hissée jusqu’au sommet du classement de cette épreuve dimanche à l’étape de Kazan, en Russie.

Les juges ont accordé à la Lavalloise une note totale de 330,60, ce qui lui a permis de s’imposer sur les Chinoises, Lin Shan (303,60 points) et Chang Yani (302,20 points), respectivement deuxième et troisième.

«Une médaille d’or est toujours appréciée en Série mondiale. Ce dont je suis la plus contente, c’est que c’est la quatrième étape et que nous sommes un peu plus fatigués et parfois nous pouvons nous laisser un peu distraire par les événements. Je n’ai été distraite par aucun sentiment que j’avais sur le tremplin», a dit l’athlète de 27 ans.

Le matin, Abel a aussi fini première de sa demi-finale, mais avec 285,75 points.

«Ça n’a pas été à la hauteur de ce que j’espérais. Je suis contente d’avoir pu mettre ça de côté et d’avoir été chercher la médaille d’or. J’ai été capable de retrouver mon “focus” pour la finale. J’étais vraiment dans la bonne zone de concentration.»

Également en action, Pamela Ware, de Greenfield Park, a terminé quatrième de sa demi-finale avec 286,55 points, à 1,75 point de la troisième place de la Britannique, Grace Reid, qui lui aurait permis de participer à la finale.

Imbeau-Dulac et Abel quatrièmes

De retour dans la piscine après sa victoire, Abel a uni ses forces avec celles du Terrebonnien, François Imbeau-Dulac, au 3 m synchro mixte. Le duo a obtenu 300,27 points.

«Je sais qu’avec le peu d’entraînement que nous avons, nous pouvons être proches du podium. Nous sommes très conscients que nous sommes capables de nous améliorer dans notre synchro et dans les plongeons individuels pour aller chercher un peu plus de points et nous assurer d’être sur le podium», a dit Abel, qui avait mis la main sur le bronze avec son partenaire à l’arrêt de Montréal.

Le podium a été formé des Australiens, Domonic Bedggood et Maddison Keeney (318,12), des Chinois, Tai Xiaohu et Chen Yiwen (313,26) et des Britanniques, Thomas Daley et Grace Reid (304,14).

Finalement, au 10 m individuel, le Montréalais, Vincent Riendeau, a pris le quatrième échelon de sa demi-finale avec 393,90 points, insuffisant pour poursuivre la compétition.

La troupe canadienne s’envolera maintenant pour Londres, en Grande-Bretagne, pour l’étape cinq de cette Série mondiale, qui aura lieu le week-end prochain.

«Ce sera très important pour moi de me reposer, de prendre ça relax et de tourner la page parce que ça sera aussi une semaine très difficile, mais ça me motive énormément pour la suite», a conclu Jennifer Abel.