/sports/baseball/capitales
Navigation

Les Capitales accueillent un nouveau chanteur d’hymne national

Coup d'oeil sur cet article

C’est Denis Perron qui interprétera les hymnes nationaux canadiens et américains lors des matchs à domicile des Capitales de Québec. Le 22 mai prochain, ce sera la première fois que le chanteur se produira sur une scène plus «commerciale».

Le ténor de 58 ans travaille ses cordes vocales depuis sa tendre enfance. En fait, il n’avait pas plus de 4 ans quand sa mère l’a amené chanter pour la première fois à la chorale paroissiale, et, depuis, sa feuille de route n’a cessé de croître.

«Vers l’âge de 9 ans, j’ai commencé à faire des solos. À 16 ans, je faisais les Minuit, chrétiens dans ma paroisse, puis un peu partout dans la région. Autour de mes vingt ans, j’ai assisté à un rassemblement de chorales où celle d’Ottawa et celle de Beauport voulaient m’avoir dans leurs rangs. J’ai finalement choisi cette dernière parce que je réside à Portneuf», a raconté M. Perron en entrevue, lundi matin, au Stade Canac.

Évalué par le meilleur

André Ouellet, qui interprétait les hymnes nationaux au Forum et au Centre Bell, est un modèle pour Denis Perron. Voilà pourquoi ce dernier désirait se faire évaluer par celui qu’il considère comme le meilleur d’entre tous. Une invitation qui a rapidement été acceptée par M. Ouellet et dont le résultat a rassuré l’interprète de Portneuf.

«Il est venu chanter chez moi, avec moi, c’était incroyable! Si tu te lances dans la confection du pain, tu vas voir un expert en boulangerie pour t’épanouir dans ton domaine, pour t’améliorer. Moi, je suis allé voir M. Ouellet parce que c’est le meilleur dans son domaine.»