/sports/baseball/capitales
Navigation

Les Capitales s'inspirent des Falcons de la NFL

Les Capitales s'inspirent des Falcons de la NFL
PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Coup d'oeil sur cet article

Le président des Capitales de Québec, Michel Laplante, a pris un pari audacieux en décidant de réduire le coût de certains produits offerts aux concessions alimentaires du Stade Canac en vue de la prochaine saison.

Les partisans pourront donc retrouver de la bière en fût, des hot-dogs, des frites, de la poutine, des pointes de pizza et des bouteilles d’eau à des prix moins coûteux que lors des années précédentes.

«C’est quelque chose que nous voulons faire depuis longtemps. On a demandé à nos partenaires si c’était possible de le faire, il fallait avoir l’appui de tout le monde, a dit Laplante. À un moment donné, tu dois suivre ton instinct. Je me demandais pourquoi ce n’était pas fait ailleurs, des gens avaient des arguments, mais moi je voyais ça autrement. Avec ce qui s’est produit pour les Falcons d’Atlanta dans la NFL, nous nous sommes dit : "on fonce"!».

Pour l’ouverture du nouveau stade des Falcons, le Mercedes-Benz Stadium, l’organisation et son propriétaire, Arthur Blank, ont décidé de changer le modèle d’affaires dans les concessions alimentaires des amphithéâtres sportifs. Au revoir les bières à 12$ et les hot-dogs à 5,50$, et bienvenue les pointes de pizza à 3$ ainsi que les bouteilles d’eau à 2$.

Volonté de l’organisation

Baisser les prix de certains aliments consommés durant un match de baseball était un objectif de tous les actionnaires de l’équipe depuis quelques années. À chaque fin de saison, Laplante récolte les commentaires des gens qui ont vécu l’expérience d’un match des Capitales au Stade Canac, durant l’été.

«Nous avons des commentaires très positifs sur les Capitales, le spectacle est apprécié, mais il y avait beaucoup de déception sur le prix un peu trop élevé des concessions. Nous avons à cœur l’enthousiasme de nos partisans, c’est la raison même de notre implication. C’est pourquoi nous allons dans cette direction.», a expliqué l’ancien joueur et gérant de l’équipe.

«Il y a deux ans, nous avons commencé la promotion des hot-dogs à 1$, le samedi. Le monde arrive plus tôt lors de ces matchs, les gens ont du plaisir et dès que l’hymne national débute, on sent quelque chose de différent dans les estrades. On s’est dit, allons-nous le faire 50 fois?», a blagué Michel Laplante.

Le changement de prix dans les concessions sera en vigueur dès le match d’ouverture des Capitales, le mardi 21 mai face aux Jackals du New Jersey.