/sports/hockey
Navigation

Coupe Memorial: 6 joueurs d’impact à surveiller

Coup d'oeil sur cet article

Les jeux sont faits, rien ne va plus. Le tournoi de la Coupe Memorial, qui se met en branle vendredi à Halifax, s’annonce une fois de plus fort relevé. En plus des deux formations représentant lla LHJMQ, les Huskies de Rouyn-Noranda et les Mooseheads d’Halifax, le Storm de Guelph (OHL) et les Raiders de Prince Albert (WHL) tenteront de succéder au Titan d’Acadie-Bathurst en tant que meilleure formation junior au pays. Le Journal vous propose ce matin un survol des six joueurs à surveiller lors de ce tournoi.  

Nick Suzuki | Storm de Guelph

Photo d'archives, Agence QMI

Statistiques en séries 2019 :

24 PJ | 16 B | 26 P | 42 PTS  

Suzuki a-t-il toujours besoin de présentation ? L’espoir du Canadien de Montréal est scruté à la loupe depuis quelques semaines, avec raison. Il a complètement démoli la compétition en séries éliminatoires, menant le Storm de Guelph à une victoire surprise contre les 67’s d’Ottawa qui, avant la finale, n’avaient perdu aucun match en séries. Avec ses 42 points lors du bal printanier, Suzuki a réussi la troisième meilleure prestation de l’histoire, en séries, dans l’OHL, derrière Connor McDavid (49 pts en 2015) et Mitch Marner (44 pts en 2016). Il est possiblement le meilleur joueur junior au pays en ce moment et il fera partie du plan de match des trois autres formations, sans l’ombre d’un doute. 

Joël Teasdale | Huskies de Rouyn-Noranda   

Photos d’archives, Jean-François Desgagnés

Statistiques en séries 2019 :  

20 PJ | 14 B | 20 P | 34 PTS  

Tiens, tiens, un autre espoir du Tricolore. L’attaquant Joël Teasdale s’est avéré une acquisition fort payante pour les Huskies de Rouyn-Noranda. Le vétéran junior de 19 ans a pris les choses en main pour la formation de Mario Pouliot et s’est imposé comme une force dominante dans tous les aspects du jeu. Teasdale est un joueur taillé sur mesure pour les matchs serrés et physiques et il devrait à nouveau être utilisé à toutes les sauces lors de la Coupe Memorial. Ses 34 points en 20 parties éliminatoires dans la LHJMQ lui ont permis de terminer au premier rang des pointeurs du circuit.

Noah Dobson | Huskies de Rouyn-Noranda  

Photo courtoisie

Statistiques en séries 2019 : 

20 PJ | 8 B | 21 P | 29 PTS  

Noah Dobson est infatigable. L’arrière des Huskies de Rouyn-Noranda a participé au tournoi de la Coupe Memorial l’an dernier, au Championnat mondial de hockey junior lors de la période des Fêtes et vient à nouveau de revivre un périple complet en séries. Tout ça, en étant le défenseur dominant qui a poussé les Islanders à en faire le 12e choix au total du repêchage de 2018. Il ne fait aucun doute que Dobson est le meilleur défenseur toujours actif dans la Ligue canadienne de hockey (LCH) et il se verra confier des responsabilités accrues, encore une fois.  

Raphaël Lavoie | Mooseheads d’Halifax  

Photo courtoisie, Halifax Mooseheads

Statistiques en séries 2019 :  

23 PJ | 20 B | 12 P | 32 PTS  

Une chose est certaine, Raphaël Lavoie n’a rien fait pour nuire à son rang de sélection au prochain repêchage de la LNH. Le gros ailier droit de 6 pi 4 po et 198 lb a été le leader offensif des Mooseheads en séries et ses 20 buts en 23 parties en sont la preuve tangible, et ce, malgré une baisse de régime dans les derniers matchs de la finale. Considéré comme un espoir de premier tour en vue du repêchage de la LNH à Vancouver, à la fin du mois de juin, Lavoie profitera de la plus grosse scène offerte à un joueur junior canadien au cours des dix prochains jours. Déjà, plusieurs partisans et observateurs réclament sa sélection par le Canadien de Montréal au quinzième rang au total.  

Brett Leason | Raiders de Prince Albert  

Photo courtoisie Apollo Multimedia, Lucas Chudleigh

Statistiques en séries 2019 : 

22 PJ | 10 B | 15 P | 25 PTS  

Brett Leason a connu une véritable éclosion en 2018-2019. Ignoré à ses deux premières années d’admissibilité au repêchage de la LNH, l’attaquant de 19 ans a inscrit 89 points en 55 parties cette saison et été sélectionné par Équipe Canada junior pour représenter la Feuille d’érable au dernier Championnat mondial de hockey junior. Le joueur de centre de 6 pi 4 po et 199 lb en a remis en séries en terminant au deuxième rang des pointeurs de la WHL avec 25 points en 22 parties. Comme Raphaël Lavoie, il aura l’occasion de montrer une dernière fois aux recruteurs ce dont il est capable. Il pourrait devenir le deuxième joueur de l’histoire à être sélectionné en première ronde de la LNH après avoir été ignoré deux ans de suite, l’autre étant Tanner Pearson en 2012. 

Ian Scott | Raiders de Prince Albert 

Photo d'archives, AFP

Statistiques en séries 2019 :

16 V | 7 D | Moyenne de 1,96 | Pourcentage d’arrêt de 0,925  

Le gardien des Raiders a fait partie des meilleurs joueurs de sa position au pays tout au long de la saison et il a poursuivi sa saison de rêve en séries éliminatoires, en terminant avec un pourcentage d’arrêts de 0,925 et une moyenne de buts alloués de 1,96 en 23 parties. Scott, qui avait été l’auxiliaire de Michael Dipietro avec Équipe Canada junior lors de la période des Fêtes, a la capacité de remporter des matchs à lui seul et Dieu sait que dans un court tournoi comme celui de la Coupe Memorial, une prestation étincelante d’un gardien de but peut faire toute la différence.