/entertainment/comedy
Navigation

De l’humour top chrono exporté

Le spectacle 60 humoristes en 60 secondes a été vendu en France

Gabriel D'Almeida-Freitas
Photo courtoisie, Jean-François Leblanc Gabriel D’Almeida Freitas avait imaginé le concept de 60 humoristes en 60 secondes il y a quelques années. Après l’avoir présenté à Zoofest et au Grand Montréal Comique, voilà qu’il l’exporte en France.

Coup d'oeil sur cet article

Concept québécois imaginé par Gabriel D’Almeida Freitas il y a quelques années, le spectacle 60 humoristes en 60 secondes fera bientôt rire les Français, a appris Le Journal. Une version adaptée du spectacle, avec des artistes européens, sera présentée sur les ondes de Canal+ en juin.

D’abord présenté à Zoofest en 2014, le spectacle 60 humoristes en 60 secondes a rapidement connu du succès grâce à sa formule originale. Comme l’indique le titre, les humoristes ont chacun une minute top chrono pour faire ce qu’ils veulent sur la scène. Les courts numéros donnent droit à des moments hilarants, loufoques ou malaisants.

Le concept a intéressé le producteur français Arnaud Chautard, de la boîte Jaad Productions, qui est entré en discussion avec Gabriel D’Almeida Freitas il y a un an et demi. L’humoriste québécois a accepté de vendre les droits d’adaptation pour une émission télé qui sera diffusée à Canal+.

« Je conserve mes droits si jamais nous faisons une émission avec le spectacle au Québec, ce que j’espère­­­ toujours pour cet été », dit Gabriel.

Deux représentations

Le 6 mai dernier, à la salle L’Européen, à Paris, deux représentations de l’adaptation française du spectacle, appelée simplement Soixante, ont été présentées devant un public de 350 personnes. C’est l’humoriste et acteur Kyan Khojandi, bien connu pour la websérie Bref., qui animait le spectacle.

« Tout s’est super bien déroulé, relate Gabriel D’Almeida Freitas, qui a participé au spectacle. J’avais mis dans le contrat que je voulais faire ma minute ! C’était une grosse production. Il y avait une cinquantaine de techniciens et 60 artistes. Ils ont aussi tourné une émission en coulisses. »

Alors qu’au Québec, ce sont presque essentiellement des humoristes qui participent au spectacle, l’adaptation française a aussi laissé la place à des acteurs et chanteurs. « Il y a des groupes de rap qui ont fait un medley d’une minute de leurs chansons, mentionne Gabriel. Mais ça restait un show humoristique dans l’ensemble. »

Cet été, le 22 juin, à l’Olympia, le Grand Montréal Comique présentera la deuxième édition du concept de Gabriel D’Almeida Freitas, qui est devenu 100 humoristes en 100 minutes.

« C’est l’une des années les plus faciles à organiser, dit-il. Je suis déjà rendu à 72 personnes confirmées. Le show devient grand ! »