/finance
Navigation

La Caisse et un géant émirati investissent au Chili

La Caisse et un géant émirati investissent au Chili
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean

Coup d'oeil sur cet article

La Caisse de dépôt et placement poursuit ses investissements avec le géant émirati des ports DP World, cette fois-ci au Chili.

L’institution québécoise déboursera un peu plus de 300 millions $ pour acquérir une participation de 45 % dans l’entreprise chilienne Puertos y Logística (Pulogsa), qui exploite deux terminaux dans le pays.

DP World a mis la main sur Pulogsa, une entreprise qui était cotée à la Bourse de Santiago, en avril.

Deuxième association

Ce nouveau placement porte à 1,17 milliard $ les sommes investies par la Caisse aux côtés de DP World.

En décembre 2016, les deux partenaires avaient acquis les terminaux à conteneurs des ports de Vancouver et de Prince Rupert, en Colombie-Britannique.

La Caisse avait versé 865 M$ pour une participation de 45 % dans ces actifs.

Plateforme de 5 G$

La Caisse et DP World avaient alors annoncé la création d’une « plateforme d’investissement » de 5 G$ visant l’acquisition de ports et de terminaux dans des pays en bonne santé financière.

Troisième acteur mondial dans le domaine des ports, DP World possède 78 terminaux maritimes et terrestres dans 40 pays. En 2018, ses revenus ont frisé 7,6 G$, alors que ses profits nets ont dépassé 1,7 G$.

Notons que DP World n’est pas présent aux États-Unis. En 2006, l’entreprise a brièvement détenu les contrats de gestion de six ports importants du pays, dont celui de New York, mais les a rapidement revendus en raison d’une vive controverse politique ayant pour toile de fond un débat sur la sécurité nationale.