/news/society
Navigation

Après avoir frôlé la mort, un cycliste incite à la prudence

Victime d’un grave accident de vélo le mois dernier à Québec, René Munger veut rappeler aux conducteurs que les cyclistes sont de retour sur les routes.
Photo Didier Debusschère Victime d’un grave accident de vélo le mois dernier à Québec, René Munger veut rappeler aux conducteurs que les cyclistes sont de retour sur les routes.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir frôlé la mort lors d’un accident de vélo le mois dernier, René Munger invite tous les usagers de la route à redoubler de prudence à l’approche de l’été puisque la cohabitation entre cyclistes et automobilistes n’est pas toujours facile.

À peine sorti de l’hôpital et incapable de marcher, le survivant de 61 ans veut enfourcher sa bicyclette à l’occasion du Tour du Silence qui a lieu mercredi soir dans 24 régions du Québec.

Partout dans le monde, cette randonnée silencieuse vise à honorer la mémoire des cyclistes tués ou blessés.

Le 3 avril, René Munger circulait sur le chemin Saint-Louis lorsqu’une voiture a effectué un virage à droite devant lui. Surpris, le cycliste a brusquement freiné avant d’être projeté par-dessus son guidon. Sur une vidéo, on l’entend hurler en raison de son bassin fracturé.

Longue chirurgie

«J’ai culbuté. S’il y avait eu un impact, je serais mort. Le conducteur ne s’est pas arrêté. Il ne m’a jamais vu», explique le cycliste aguerri.

Bien avant son terrible accident, René Munger fut le premier au Canada à bénéficier d’implants à l’intérieur de ses poumons pour traiter son emphysème sévère. Il pédale maintenant près de 5000 km par année malgré une capacité pulmonaire de moins de 30 %.

«J’ai maintenant une longue tige de métal dans la jambe. La chirurgie a pris plusieurs heures. Il faut que les gens soient sensibilisés à la présence des vélos. Ça s’est passé trop vite», ajoute-t-il.

Véritable miraculé, René Munger est très impliqué auprès de la Fondation de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) et de son Cyclo-Défi.

Détermination

Affaibli par une convalescence difficile, il ne baisse pas les bras. «On m’a dit que mon accident n’était pas couvert. Je suis trop fragile pour l’instant, mais je vais faire une réclamation à la SAAQ et on verra. Je suis loin d’être mort, mais je pèse moins de 100 livres. Faut que je récupère», termine le cycliste.

Malgré une amélioration de la cohabitation entre cyclistes et automobilistes, une étude australienne a révélé récemment que plus de la moitié des automobilistes interrogés ont de la difficulté à considérer les cyclistes comme des humains à part entière. Ce résultat anecdotique rappelle que la relation n’est pas simple.

Objectif : moins d’accidents

  • Le Québec affiche son meilleur bilan routier depuis 50 ans, bien que le nombre de décès soit en légère augmentation.
  • Dix personnes sont mortes à vélo l’année dernière.
  • Pour le Tour du Silence 2019, Maxim Martin et sa fille Livia sont co-porte-parole pour une 2e année.
  • Le duo père-fille s’est associé au Tour du Silence après le décès du jeune cycliste Clément Ouimet, qui était l’ami de cœur de Livia.