/sports/fighting
Navigation

Une entente au Kazakhstan

Camille Estephan
Photo d'archives, Martin Chevalier Camille Estephan

Coup d'oeil sur cet article

Le promoteur Camille Estephan a confirmé que les droits télévisuels de son gala de vendredi ont été vendus à des réseaux de télévision au Kazakhstan et en Russie.

C’est la suite logique de l’arrivée des nombreux boxeurs de ces deux pays au sein de son écurie.

« Au Kazakhstan, le réseau Khabar était intéressé au combat de Batyr Jukembayev, a souligné Estephan. D’ailleurs, on vient de signer un contrat avec cette chaîne pour la diffusion de cinq de nos galas dans ce pays. C’est une excellente nouvelle pour nous.

On a l’intention d’avoir le même type d’entente avec la chaîne russe qui diffusera le combat d’Arslanbek [Makhmudov]. Pour le moment, on est sur le point d’avoir une entente, mais je n’ai pas encore signé le contrat. »

Pour Estephan, ces deux nouveaux contrats apporteront des revenus intéressants.

« Avec cet argent, on pourra continuer de présenter des galas de qualité aux amateurs. Pour moi, c’est très important. »

Un premier commanditaire

Ce n’est pas évident pour les équipes des boxeurs de religion musulmane de trouver des commanditaires, même si ceux-ci représentent des dollars supplémentaires dans les poches de leurs athlètes. Les règles sont nombreuses et strictes.

Le géant russe a assoupli quelque peu ses exigences pour en accepter un. Line-X, une compagnie spécialisée dans les équipements pour les camions, est devenu le premier commanditaire du poids lourd dans les derniers jours.

« Je suis content qu’Arslanbek ait décidé de jouer le jeu, a souligné Estephan. C’est très positif. Il voit que c’est une bonne chose pour lui et que ça lui rapporte un montant supplémentaire. »