/news/transports
Navigation

Enquête origine-destination 2017: le 3e lien «plus que jamais nécessaire», insiste Gilles Lehouillier

Enquête origine-destination 2017: le 3e lien «plus que jamais nécessaire», insiste Gilles Lehouillier
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Les données de l’Enquête origine-destination (EOD) 2017 révélées ce matin montrent que «le 3e lien est plus que jamais nécessaire» et que «le transport en commun ne peut régler à lui seul la congestion routière», selon Gilles Lehouillier.

C’est ce que le maire de Lévis a indiqué aujourd'hui en début d’après-midi, en point de presse, quelques minutes après la publication de l’EOD

Ce dernier a rappelé que la voiture «demeure, et de loin, le mode de transport préféré des gens, accaparant à lui seul 1,65 million de déplacements sur les 2,1 millions de déplacements quotidiens enregistrés».

Bien que le nombre de déplacements par transport en commun ait légèrement augmenté à Lévis (3100 déplacements de plus entre 2011 et 2017), Gilles Lehouillier estime que les gains d’une amélioration du transport en commun «ne seront pas suffisants pour améliorer significativement la fluidité de la circulation et réduire la congestion routière».

Outre le projet de troisième lien entre les deux rives, le maire de Lévis insiste sur la nécessaire amélioration des axes routiers existants et sur l’amélioration du transport collectif avec une interconnexion entre les deux rives.