/news/currentevents
Navigation

Meurtre à Terrebonne: la police demande l’aide du public

Meurtre à Terrebonne: la police demande l’aide du public
Photo Agence QMI, Pascal Girard

Coup d'oeil sur cet article

La Sûreté du Québec (SQ), ce matin, met en place un poste de commandement à Terrebonne afin d’élucider le meurtre d’Éric Chabot.

Elle espère ainsi obtenir l’aide du public pour faire avancer son enquête concernant l’homicide, survenu dimanche soir, de ce père de cinq enfants. Le corps criblé de balles de l’homme de 42 ans avait été retrouvé à l’extérieur, rue Asselin, dans un secteur résidentiel de Terrebonne.

La SQ est installée aujourd'hui à l’intersection du chemin Saint-Charles et de la rue Chantal, afin de recueillir toute information concernant cette affaire.

En entrevue à TVA Nouvelles mardi, la veuve de la victime n’arrivait pas à expliquer cette tragédie. «C’était un homme souriant qui adorait ses enfants. Il était toujours impliqué, a mentionné Karine Turcotte. Il faisait du bénévolat. Il était coach ou assistant coach dans toutes les équipes des enfants. Il a été nommé directeur des atomes dans l'association de Lachenaie.»

En plus d’être agent de sécurité pour l'entreprise Garda, Éric Chabot travaillait comme enquêteur privé. S’était-il fait des ennemis? Sa femme semblait ne savoir que peu de choses sur le métier de son mari. «Je ne sais pas pour le travail. Il était enquêteur privé. C'était confidentiel», avait-elle souligné.

Des voisins ont dit avoir entendu des coups de feu vers 21h, dimanche. Un VUS aurait quitté précipitamment le quartier où M. Chabot a été abattu. Des témoins ont aperçu le véhicule quelques instants après avoir entendu des détonations, comme cela a été le cas dans des affaires de règlement de compte.

Toute information concernant ce meurtre peut être transmise à la SQ, au 1 800 659-4264, et sera traitée de façon confidentielle.